Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2016 - 08:33

Maxime Bernier et sa professeure de sixième année se retrouvent

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 2

Le député de Beauce, Maxime Bernier, a accueilli une visiteuse très spéciale mardi dernier alors qu'il a reçu Carmen Dallaire, soit sa professeure de sixième année.

Cette dernière, qui est âgée de 87 ans, souhaitait revoir son ancien élève. L'événement s'est tenu en collaboration avec Chartwell, résidence pour retraités et leur partenaire national, « Rêve d'une vie Canada ». Mme Dallaire a enseigné pendant 32 ans. Aujourd'hui, elle est toujours active au sein de sa communauté pour retraités Chartwell Villa Chicoutimi à Chicoutimi. 

« J'ai connu Maxime alors qu’il était âgé de 11 ou 12 ans. Il était au nombre de mes élèves de 6e année au primaire, à l'école Lacroix de Saint-Georges. Cela a été une grande fierté pour moi de le voir siéger au Parlement, » explique Madame Dallaire qui souligne que sa rencontre démontre encore une fois que les enseignants sont interpellés par le parcours de leurs élèves.

Maxime Bernier a également apprécié la journée de retrouvailles en soulignant que celle-ci lui avait rappelé sa petite enfance. « Rien de tel pour faire un bilan de la vie déjà parcourue. Il est agréable de rencontrer une des personnes qui a contribué à façonner l’adulte que je suis devenu. Ce fut un bel échange entre le maître et l’élève », mentionne le député.

Mme Dallaire a été reçue au restaurant Parlementaire, elle a assisté à la période de questions lors de laquelle Maxime Bernier a fait une déclaration pour lui rendre hommage ainsi qu’à tous les éducateurs de la jeune relève. 

Une journée bien remplie qui restera gravée dans la mémoire de Carmen Dallaire qui a regagné sa résidence Chartwell Villa Chicoutimi au Saguenay. Maxime Bernier n'oubliera pas non plus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • J'ai enseigné nombre d'années en 6e année et c'est toujours un plaisir de revoir nos anciens élèves.

    Un Martinois - 2016-10-06 20:21

  • Touchant, des larmes coulent sur mes joues...

    Christian - 2016-10-12 13:04