Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 octobre 2016 - 05:59

André Côté trouve que les Libéraux n'ont pas changé depuis le scandale des commandites

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 2

Le président du Bloc québécois dans le comté de Beauce, André Côté, trouve que les Libéraux n'ont pas changé depuis le scandale des commandites il y a déjà 11 ans.

« Ce parti politique là n’a tiré aucune leçon du scandale des commandites. La magouille financière impliquant les libéraux et leurs petits amis a continué comme si de rien n’était. Après, les Canadiens et les Québécois se demandent pourquoi la population n’a plus confiance en la classe politique » déplore M.  Côté.

Ce dernier se questionne sur l'entêtement de Justin Trudeau et son gouvernement de refuser le retour du financement public des partis politiques alors que même le commissaire aux élections fédérales révèle que la formation libérale a accepté près de 300 000 $ en contributions illégales de la part de SNC-Lavalin entre les années 2004 et 2011.

Le commissaire a déclaré au début du mois de septembre avoir conclu une entende de tractation avec la firme d'ingénierie, après que d'anciennes têtes dirigeantes aient utilisé des employés pour faire des contributions politiques au fédéral. Ces contributions étaient par la suite remboursées par l'employeur. Le Parti libéral du Canada et ses associations de circonscriptions ont ainsi reçu plus de 97 000 $, tandis que les Conservateurs se sont partagés plus de 8000 $ entre le Parti, ses candidats et ses associations. Les contributions ont été remboursées au receveur général du Canada.

Le Bloc québécois du comté de Beauce réclame le retour du financement public des partis politiques selon les résultats du suffrage, aboli par les conservateurs en 2011. Cette mesure diminue l’impact des contributions personnelles dans la caisse des partis et réduit l’avantage financier indu que pourraient obtenir d’hypothétiques contrevenants à la loi électorale.

« Le financement public sert justement à éviter des combines comme celle-là et à éviter les relations de retours d’ascenseurs avec des intérêts particuliers. On comprend mieux aujourd’hui pourquoi les libéraux s’y opposent si catégoriquement. Les visages changent à Ottawa, mais le copinage libéral demeure une tradition inébranlable », conclut le président du Bloc québécois du comté de Beauce.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Vous vous attendiez à quoi,tous les politiciens sont pareils ils veulent votre biens,on est chanceux on est rendu qu,à leurs donner que 60 pour cent et ça va augmenté encore et encore tant que ce système de voleurs n,arrêtera pas.j'inclus tous les partis politiques

    pier - 2016-10-08 20:42
  • Le scandale des commandites perdure. Peu des acteurs ont été condamné ce qui est scandaleux.John A.Macdonald premier-ministre conservateur avait au moins été destitué comme premier-ministre de leur Canada .
    77% des Québécois étaient contre les 2 conscription canadians et le même pourcentage pour l'abolition de la monarchie anglaise parasitaire ,inutile et coûteuse.
    On peut se contenter du communiqué unilingue anglais de Mad Max pour en rire.

    Rougeole - 2016-10-12 18:53