Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 janvier 2013 - 12:21

Une rentrée parlementaire chargée pour les conservateurs

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C’est aujourd’hui qu’a lieu la rentrée parlementaire à Ottawa. Le député de Beauce, Maxime Bernier, n’entend pas chômer. Selon lui, le budget fédéral sera la priorité et devrait être déposé à la mi-mars.

Le principal défi qui attend les conservateurs sera de respecter ses objectifs afin d’en arriver à l’équilibre budgétaire. En novembre dernier, M. Bernier affirmait que le gouvernement canadien était en position d’atteindre le déficit zéro à moyen terme. Cependant, le ministre des Finances, Jim Flaherty, affirmait que la réalité économique mondiale retarderait l’atteinte de cet objectif d’au moins un an.

Le dossier de l’autoroute 73 préoccupe également le ministre Bernier. Celui-ci espère la réalisation du prolongement de la 73 dans les plus brefs délais. À ce jour, il reste trois contrats à octroyer par le gouvernement du Québec.

Quant au doublement des voies de Sainte-Marie à Saint-Joseph, 18 des 28 km sont en voie d’être construits. Une somme de 74 M$ a déjà été consentie afin d’effectuer des travaux. La contribution du gouvernement fédéral dans ce projet s’élève à 75 M$.

La révision de la carte électorale et la pauvreté en Beauce figurent parmi les priorités de M. Bernier en 2013. Suivez cette semaine notre série de trois Web reportages afin de connaître la position qu’entend prendre le député de Beauce dans ces dossiers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.