Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 janvier 2017 - 11:40 | Mis à jour : 12:04

La CAQ réagit à l'annonce des coupures budgétaires à la cafétéria de l'hôpital de Saint-Georges

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 9

La Coalition avenir Québec (CAQ) a réagi à la controverse entourant le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) qui n’offrira plus de déjeuners à la cafétéria.

Selon l’attaché politique du parti, Samuel Poulin, le fait de couper ce service est inacceptable. « C’est une économie de bouts de chandelle. C’est vrai que la rentabilité c’est important, mais la méthode “cow-boy” est inacceptable. C’est la moindre des choses d’offrir à déjeuner à des personnes qui ont passé la nuit à l’hôpital, que ce soit clients ou des employés », affirme-t-il.

Il faut être à l’écoute de la population selon M. Poulin. « J’en ai parlé avec des citoyens et ce qui ressort, c’est qu’il y a un besoin, une demande, comme le prouve la pétition. L’hôpital représente un milieu de vie. Des gens restent là plusieurs jours. Ce qui m’inquiète, c’est de savoir où les coupures vont s’arrêter », ajoute-t-il.

Une pétition a recueilli environ 3 100 signatures afin que le CISSS revienne sur sa décision. « C’est très rapide pour amasser autant de signataires alors que nous étions dans le temps des fêtes. Ça prouve à quel point les gens tiennent à ce service » poursuit l’attaché politique.

Mentionnons que des rencontres ont lieu entre des représentants du CISSS et des groupes représentant les usagers pour en venir à entente d’ici le 6 février, date à laquelle l’arrêt des déjeuners doit avoir lieu. « J’ai bon espoir qu’une entente sera conclue avant cette date. En attendant, la CAQ maintient la pression », conclut Samuel Poulin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Que fait notre depute Busque???Muet comme une carpe ,comme d'habitude

    Pierre - 2017-01-13 13:51
  • Je l'ai déjà dis et redis encore, les renards sont dans le poulailler et il s'en mettent plein la gueule... Si le CISSS regardait ce qui se passe et attrapait ces deux canailles qui magouillent de tout bord tout côté, l'hôpital pourrait nous offrir à tous le p'tit déjeuner gratuit pour au moins un an. Malheureusement ils connaissent le système bien plus que leur propre patron(ne).

    WikiBeauce - 2017-01-13 14:31
  • voila notre prochain député Samuel Poulin lui va s.occupé des beaucerons il ne fera pas placé sa photo partout mais il va faire le travail

    electeur - 2017-01-13 15:46
  • On pourrait croire à l'entendre que les personnes qui sont hospitalisées auront pu rien à manger pour déjeuner, c'est ben la CAQ ça. Me semble que c'est pas mal mieux de prendre l'argent pour soigner les malades que pour vendre des toasts.

    CB - 2017-01-13 17:38
  • Visiblement M.Poulin, vous faites fausse route!

    Y'a pas grand restaurant à Saint-Georges qui offrirait des déjeuners si y'avait à payer les employés 18$-20$ de l'heure. Ou les prix seraient en conséquence pis y'aurait pas personne qui serait prêt à payer. On est en Beauce M. Poulin, vous devriez savoir qu'on a des entreprises, puis que si on utilisait votre logique, ça ferait longtemps qu'on serait fermés. Pourquoi garder ouvert un service, qui a rien à voir avec les soins, qui arrive pas à faire ses frais ? Parce que c'est les contribuables qui payent?

    Paul St-Laurent - 2017-01-13 18:00
  • Moi je suis entre les murs du CISSS régulièrement et si je ne peux plus déjeuner sur place...je vais probablement refuser de participer à la prochaine campagne de financement don je participe depuis 10 ans ....!

    Frustrer - 2017-01-13 18:58
  • Très difficile de se faire une idée sur ce sujet. Combien de déjeuners sont servis en moyenne par jour? Est-ce que ce sont surtout des employés, des patients ou des visiteurs? Est-ce que le resto est opéré par l’hôpital ou un sous-traitant? Parmi les 3000 signatures de la pétition, combien utilisent, ont utilisés ou utiliseront les services de déjeuner? Est-ce que ce sujet est utilisé à des fins politiques sans égard à la logique? Il faut faire attention: on veut toujours plus de services mais on trouve que ça coûte trop cher.

    Gilles - 2017-01-13 19:17
  • On va couper encore a la mauvaise place .pendant ce temps on engraisse les medecins et specialiste de 30,000 par année.

    Roger de Varennes - 2017-01-14 12:45
  • Gang. Tu peux offrir des déjeuners le matin ET des services cliniques aux patients. C'est possible de faire les 2 avec les budgets de l'état. Il s'agit d'un srrvice essentiel....de plus des déjeuners sont déjà servis aux patients alors pourquoi ne pas en vendre au même moment ???

    Barrette ne savait même pas la problématique à la radio cette semaine. Scandaleux.

    Le PLQ préfère la bureaucratie et le CISSS.
    Plus dans les bureaux et moins dans les hôpitaux !!!

    Lise infirmière - 2017-01-14 13:13