Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 février 2017 - 11:17 | Mis à jour : 11:37

Maxime Bernier veut revoir le programme de péréquation

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 3

Maxime Bernier a annoncé hier qu’il veut revoir la formule de péréquation afin de la rendre plus équitable.

Le candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada qualifie le système actuel de « trappe à pauvreté ». « L’argent de la péréquation encourage les provinces qui en reçoivent à maintenir un fardeau fiscal élevé et à intervenir davantage dans leur économie. Elles ne sont pas autant incitées à rendre leur économie plus compétitive parce qu’une plus grande croissance du secteur privé ferait en sorte qu’ils recevraient moins d’argent de la péréquation », estime le député de Beauce.

Son objectif est de mettre de l’avant des politiques qui encouragent la croissance dans chaque province sans que le fédéral ne s’impose dans des secteurs de compétence provinciale. « Mon approche respectera les provinces et notre Constitution. Mon approche respectera les contribuables, de partout au pays, qui financent ce programme et exige des résultats », affirme M. Bernier.

Celui-ci a prévu un plan advenant son élection :

« Geler immédiatement l’enveloppe consacrée à la péréquation afin d’arrêter les dépenses toujours croissantes. »

« Former un comité parlementaire qui aura pour mission de revoir la formule de péréquation, en proposant des solutions de bon sens qui inciteront les provinces à faire croître leurs économies. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • L'impôt sur le revenu était perçu en totalité par le Québec. Or, le gouvernement a empiété sur une compétence entière des «provinces
    Pour lui rappeler l'histoire du premier-ministre conservateur «Borden exerce un leadership remarquable durant la Première Guerre mondiale. Au Canada, son gouvernement est ainsi responsable de la Loi sur les mesures de guerre (1914), des premières mesures de taxation directe par le gouvernement d’Ottawa (les taxes sur les profits d'affaires pour la guerre, en 1916, et l’impôt de guerre « temporaire », en 1917) »
    il n'a qu'à remettre ce champ de compétence complète au Québec. Ce dernier n'aurait pas besoin d'une fausse charité qu'est la péréquation. Le régime harpérien dont il était ministre a emprunté 77 milliards alors que 77% des Québécois étaient contre tout comme le vote contre la conscription de la première et seconde guerre mondiales.
    Je vous laisse qualifier Madd Max dans son approche faut asservir le Québec pour me élire par le vote anglophone des Conservateurs du parti fondé par le francophobe John A.Macdonald et royaliste impénitent

    rougeau - 2017-02-03 16:20
  • Ont veut rien savoir de mr joe louis laisson trudeau prendre des selfies..

    Kid kodak - 2017-02-03 16:56
  • Votons liberaux !!

    Dalida - 2017-02-04 12:16