Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 février 2017 - 05:59

André Côté lance un ultimatum à Justin Trudeau sur le sujet du libre échange Canada-Europe

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

Le président du Bloc québécois dans le comté de Beauce, André Côté, a lancé dernièrement un ultimatum à Justin Trudeau sur le sujet du libre échange Canada-Europe.

« L’accord avec l’Europe pourrait faire rayonner le Québec. Nous avons l’occasion de former un pont entre l’Europe et l’Amérique ce qui est le rôle naturel de notre nation. Mais le Bloc québécois du comté de Beauce n’abandonnera pas son monde. Le Bloc québécois national n’appuiera pas l’accord si le gouvernement canadien sacrifie nos producteurs laitiers », déclare M. Côté.

Selon lui, l’accord économique et commercial entre le Canada et l’Union européenne ouvre 7 % de nouvelles parts dans le marché sous gestion de l’offre, ce qui veut donc dire que les producteurs fromagers québécois et canadiens devront rivaliser avec près de 18 000 tonnes supplémentaires de fromage européen subventionné. « Or, près de 80 % des fromages fins canadiens sont en fait des fromages québécois », souligne-t-il.

Le gouvernement Trudeau a offert 250 M$ sur cinq ans pour les producteurs laitiers et 100 M$ sur quatre ans pour les fromagers, des sommes que les producteurs jugent nettement insuffisantes. En effet, l’offre libérale est bien en deçà des 2,4 G$ sur quinze ans que promettaient les conservateurs de Stephen Harper.

« Le gouvernement Trudeau est plus avare que celui de Stephen Harper. C’est tout dire. Le Bloc québécois ne pourra appuyer cet accord si cela signifie abandonner des familles québécoises et des entreprises de chez nous. Nous n’accepterons pas d’être traités comme des dommages collatéraux dans le but de faciliter la vente de bœuf de l’Ouest canadien aux Européens », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ouf, monsieur Trudeau doit mal dormir!

    Eric - 2017-02-08 08:26