Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 février 2017 - 12:11 | Mis à jour : 12:13

Un appui supplémentaire dans l'Ouest canadien pour Maxime Bernier

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le député de Beauce, Maxime Bernier, a reçu un nouvel appui dans l'ouest du pays pour sa campagne à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

L'ancien whip et leader parlementaire du parti, Jay Hill, a décidé de soutenir le Beauceron. Il agira à titre de coprésident de la campagne pour l'Ouest canadien. « Jay Hill milite au sein du mouvement conservateur du Canada depuis des années. Je suis extrêmement honoré d’obtenir son appui et je pourrai profiter de ses conseils sur les enjeux auxquelles font face les Canadiens dans les provinces de l’Ouest », a mentionné M. Bernier.

« Il est très important que le premier ministre libéral ne fasse qu’un seul mandat. Pour protéger l’avenir de notre pays, le prochain chef de notre parti doit pouvoir gagner. Depuis le début de la campagne à la chefferie, je suis resté neutre. Cependant, comme je l’ai fait dans le passé en tant que leader en chambre et whip, j’ai évalué objectivement les forces et les faiblesses des différents candidats, dont beaucoup sont des amis personnels. Il est devenu de plus en plus clair qu’un candidat a de bien meilleures chances que les autres de devenir premier ministre en 2019. Ce candidat est Maxime Bernier », affirmé M. Hill. 

Le soutien de M. Hill s'ajoute à celui déjà offert par 18 membres du Parti conservateur, dont 11 députés ou anciens députés et six sénateurs ou anciens sénateurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Pas beaucoup d'appuis venant du Québec. Serait-il un mal aimé ou un mal compris?

    Christian - 2017-02-10 08:25
  • Il devrait faire la promotion de leur Canada comme 51iè État des USA. Même langue l'anglais ,même religion si on enlève leur reine et leur drapeau que leur reste-il ? un rictus de Babette II la papesse anglicane et ses zoufs royaux.
    A-t-il modifié sa coiffure pour ressembler plus à Trump?

    patriote - 2017-02-15 10:35