Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 février 2017 - 16:26 | Mis à jour : 16:35

Une nouvelle convention collective pour les employés des travaux publics de Saint-Georges

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Les 32 salariés des travaux publics de Saint-Georges ont accepté l'entente de principe que leurs représentants syndicaux ont négociée avec la Ville lors d’une assemblée générale.

« Tous les articles de l'ancienne convention ont été revus et nous avons fait plusieurs gains monétaires et normatifs. Nous y avons été avec des concepts innovateurs qui fonderont une base solide pour l'avenir de nos relations de travail », a déclaré le président du Syndicat SCFP-8197, Éric Genesse. Rappelons que l’entente était échue depuis le 31 décembre 2012.

Le nouveau contrat de travail avec la Ville de Saint-Georges est d'une durée de cinq ans. La moyenne des augmentations salariales représente 2,5 % par année.

En plus de retrouver un pouvoir d'achat, le principe du respect de l'ancienneté est désormais acquis par l'entremise d'une liste d'éligibilité afin de pouvoir favoriser la formation sur différentes classes d'emploi.

« Mentionnons aussi la création de plusieurs postes de chef d'équipe avec un taux horaire bonifié. Les personnes de garde en disponibilité font maintenant partie de la convention collective et un projet d'horaire de quatre jours sont des gains que nous n'aurions jamais pu obtenir avant l'arrivée du SCFP dans notre dossier », a ajouté le président.

« Nous avons réussi parce que la négociation s'est déroulée dans une ambiance respectueuse. L'équipe patronale était prête pour du changement. Nous les remercions et remercions aussi nos membres pour leur confiance », a conclu le conseiller syndical, Benoit Gosselin.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.