Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2017 - 10:12 | Mis à jour : 10:54

Des citoyens inquiets du projet de modification du zonage du secteur de l'aéroport

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 3

Des citoyens de Saint-Georges ont présenté leurs inquiétudes par rapport à la modification du règlement de zonage du secteur de l’aéroport lors de la séance de consultation publique qui a eu lieu tout juste avant la séance du conseil de ville du 8 mai.

Cet amendement ajoute des courbes d’ambiance sonore (voir la 2e photo ci-dessus) de différents niveaux, soit 25, 30, 35 et 40 ainsi qu’une surface de limitation d’obstacles. À partir de son adoption, il serait donc impossible de construire de nouveaux logements à l’intérieur de la courbe NEF 30 et un avis serait envoyé pour toute construction résidentielle dans la zone comprise entre la NEF 25 et la NEF 30. Mentionnons que ces deux mesures proviennent de recommandations de Transports Canada.

Les résidents du secteur se demandaient notamment pourquoi instaurer un règlement qui interdit la construction de logements alors que le territoire est déjà zoné agricole.

Parmi eux, Serge Lessard a suggéré à la Ville de s’asseoir avec les citoyens du secteur pour discuter de ces modifications et donner leur opinion par rapport à ce dossier. « Aucun de problème M. Lessard, nous allons prendre ça en délibéré et nous allons vous contacter. On ne prendra pas de décision ce soir [hier]. Je comprends vos inquiétudes et vous avez tout à fait raison. C’est sûr qu’il y a des cas de jurisprudence, mais on va s’asseoir avec vous et on va regarder pour trouver une solution pour tout le monde soit heureux, tout en tenant compte de tous les règlements », lui a répondu le maire, Claude Morin, ce qui a semblé satisfaire M. Lessard. « Si on peut s’asseoir avec la Ville et en discuter, ça ferait bien mon affaire », lui a-t-il répondu.

Pour sa part, Augustin Côté se questionne quant à l’origine de cette modification. « Quelle est l’urgence d’implanter ce règlement ? D’où est-ce que ça part », a-t-il demandé. M. Morin a cité en exemple d’autres aéroports du Québec pour expliquer l’instauration de ces nouvelles mesures. « D’autres aéroports au Québec ont eu des problèmes. Tout est maintenant fermé. Il fallait prendre une décision entre le résidentiel et l’aéroport. On vous convoquera également lorsqu’on formera un comité », a rassuré M. Morin.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Serge Lessard a suggéré à la Ville de s’asseoir avec les citoyens du secteur pour discuter de ces modifications et donner leur opinion par rapport à ce dossier.

    Je vous souhaite d'être écouté, surtout soyez solidaire.

    bonne chance - 2017-05-09 15:01
  • Une belle idée du maire. Rien de la part du député non plus. Pas un mot.
    Il faut renouveler tous nos politiciens en Beauce je pense...ça tourne en rond.

    Gilles L - 2017-05-10 11:32
  • Ont veut des grosses avions a st georges pour developper le commerce ont n ai pu en 1920

    Raoul poulin - 2017-05-10 18:45