Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juillet 2017 - 13:53 | Mis à jour : 15:12

Gaz Métro reçoit 6,7M$ pour prolonger son réseau de distribution à St-Éphrem

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1

Au cours d'une conférence de presse qui s'est déroulée lundi matin à Saint-Éphrem-de-Beauce, le député de Beauce-Sud, Paul Busque, vice-président de la Commission de l'économie et du travail, a annoncé qu'une aide gouvernementale de 6,7 M$ était attribuée à la société Gaz Métro pour un projet d'extension du réseau de distribution de gaz naturel dans la municipalité de Saint-Éphrem. 

« Qui dit Beauce dit entreprenariat, et il va sans dire que le prolongement du réseau gazier revêt une importance capitale pour les entreprises d'ici. Cette extension les rendra moins polluantes et plus compétitives », s'est réjoui le député de Beauce-Sud Paul Busque, en précisant qu'une vingtaine d'entreprises locales pourraient bénéficier de cet accès au gaz naturel. Parmi ces dernières, on compte notamment Les Portes Baillargeon, Filature Lemieux, René Matériaux Composite ou encore La Scierie Clermond Hamel. 

L'aide financière accordée au projet est issue du Fonds vert, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont l'objectif vise à améliorer le bilan carbone et l'efficacité énergétique des entreprises québécoises. « Je suis fier de constater que le gouvernement permettra par son aide de concilier la compétitivité des entreprises, dans un cadre de plus en plus concurrentiel, et les économies d'énergie », a-t-il ajouté. 

Moins coûteux et moins polluant que le mazout

Le financement de l'extension du réseau de gaz naturel au Québec s'inscrit dans le cadre de la Politique énergétique 2030. Reconnu comme un facteur de localisation et de rétention pour les entreprises, leur permettant d'accroître leur compétitivité tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre d'environ 30% en cas de remplacement d'un combustible fossile comme le mazout. Grâce au programme ÉcoPerformance, les entreprises souhaitant convertir leurs équipements au gaz naturel, ayant moins d'impact sur la pollution atmosphérique, pourront bénéficier d'un accompagnement financier.

 « L'accessibilité au réseau de distribution de gaz naturel aura un effet positif sur notre économie. Avec ce projet, près d'une vingtaine d'entreprises pourraient être raccordées à ce nouveau réseau et contribuer ainsi à la consolidation d'environ 500 emplois dans notre municipalité », a précisé le maire de Saint-Éphrem Normand Roy, qui a tenu à souligner l'importance du travail effectué par le comité Gaz naturel. Il a rappelé aussi que près de 3 millions de pieds carrés étaient toujours disponibles dans le parc industriel et s'est réjoui de voir que l'accès prochain au gaz naturel pourrait permettre d'attirer de nouvelles entreprises dans la région. 

Des travaux prévus pour l'été prochain

Selon le vice-président à l'exploitation de Gaz Métro, Stéphane Santerre, le nouveau tronçon devrait s'étendre sur 18 km, pour un investissement total de 7,9 M$. Son tracé final n'est pas encore déterminé. Plusieurs scénarios sont présentement à l'étude mais les travaux devraient débuter à l'été 2018. Des discussions sont en cours entre l'équipe de Gaz Métro et ses futurs clients de la région. À noter que le marché initial potentiel dans la municipalité représente un volume de près de 1 million de mètres cubes de gaz naturel. Rappelons que Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, où elle dessert près de 300 municipalités. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Le financement du gaz naturel par le gouvernement du Québec reflète bien le peu d'importance que celui-ci accorde aux changements climatiques. Il agit comme s'il ignorait que le gaz naturel est un combustible fossile contribuant énormément au réchauffement planétaire. D'une part par les fuites de méthane que l'on ne tient pas à inventorier mais par le CO2 que l'on génère en brûlant du gaz naturel. Mais dites-moi, comment peut-on dire si souvent tout et son contraire!

    Marc Brullemans - 2017-07-14 21:37