Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juillet 2017 - 13:45 | Mis à jour : 15:25

Une nouvelle convention collective pour les pompiers de Saint-Georges

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Saint-Georges a paraphé la nouvelle convention collective de ses pompiers lors de la séance du conseil du 10 juillet.

« Celle-ci, d’une durée de cinq ans, couvrira la période entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2021. La nouvelle entente prévoit une hausse salariale moyenne de 2,28 % ainsi qu’un ajustement de la prime de garde externe, de même qu’un mécanisme de mise en place d’une garde interne occasionnelle permettant l’amélioration des inspections et l’entretien des nombreux équipements du Service », détaille la Ville par voie de communiqué. « Je remercie tous ceux qui étaient impliqués dans ces négociations. Ça s’est déroulé rondement », a commenté le maire Claude Morin lors du conseil de ville, félicitant au passage les parties impliquées.

Celles-ci sont satisfaites des négociations « La Ville de Saint-Georges se réjouit de cette entente et est fière de pouvoir compter sur un service incendie de grande qualité qui permet d’assurer la sécurité de ses citoyens », précise-t-on.

De plus, trois ententes ont été conclues avec l’Association du personnel-cadre de Saint-Georges et les sections Employés de bureau et Service des loisirs et de la culture de la Centrale des syndicats des employés municipaux de Beauce (CSD) dans le cadre de la Loi 15 concernant les régimes de retraite municipaux. Dans les trois cas, « les ententes règlent les déficits antérieurs et, à l’avenir, on partage les coûts des régimes de retraite moitié-moitié », explique le directeur général de la Ville, Claude Poulin.

Par ailleurs, Saint-Georges a accordé une aide financière de 30 000 $ pour le bâtiment abritant le restaurant le Shaker dans le cadre du Programme de mise en valeur visant la revitalisation des bâtiments du centre-ville.

De plus, des arrêts obligatoires seront ajoutés à trois endroits différents de la Ville, soit à l’intersection de la 17e Rue et de la 10e Avenue, au coin de la 8e Avenue et de la 8e Rue ainsi que sur l’avenue Chaudière, niveau de la traverse de piétons du parc Veilleux.

Finalement, les élus ont entériné une modification de l’interdiction de stationnement dans la 19e Rue. Dorénavant, les automobilistes ne pourront pas s’y stationné que du lundi au vendredi, de 7h à 17h.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.