Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 août 2017 - 09:56 | Mis à jour : 10:27

De nouveaux locaux municipaux et communautaires rénovés à St-Hilaire-de-Dorset

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Mercredi après-midi, la Municipalité de Saint-Hilaire-de-Dorset a procédé à l’inauguration officielle de ses nouveaux locaux communautaires et municipaux suite aux rénovations effectuées au cours des derniers mois. Divisés en deux phases, les travaux ont totalisé une valeur de 234 685 $ et comprennent notamment l’installation d’un gym et d’une salle de jeux.

« Ces rénovations permettront aux citoyens d’avoir un lieu de rassemblement et d’échanges. Ces travaux ont été élaborés en tenant compte de la réalité de Saint-Hilaire-de-Dorset qui compte 100 citoyens. Lors d’une consultation publique réalisée en novembre 2014, un bon nombre de citoyens avaient émis le souhait d’aménager ou d’améliorer les infrastructures et les équipements de loisirs et de culture. Ce projet vient donc concrétiser cette demande du milieu », a déclaré la mairesse Céline Bilodeau, en poste depuis 1997. Ces travaux ont suivi un mouvement général de développement qui avait compris par ailleurs l’installation de la fibre optique, du Wifi et d’antennes pour les ondes cellulaires. L’objectif général est de faire de St-Hilaire un lieu où il fait bon vivre pour les jeunes et les moins jeunes.

Une section communautaire flambant neuve dédiée aux citoyens

La phase 1 du projet, débutée en décembre 2016 consistait à réutiliser des espaces inoccupés de cet ancien couvent pour en faire une section communautaire comportant une salle de jeux, une salle d’exercices, un local informatique et une petite bibliothèque. Un système de cartes magnétiques a été mis en place pour faciliter l’accès de cette section aux citoyens, leur permettant de réaliser leurs activités sociales, culturelles et sportives entre 7h et 22h tous les jours. Cette carte pourra être récupérée directement aux bureaux de la Municipalité pour un coût de 10 $ par année, en plus d’un dépôt de 20 $ en cas de perte. « C’est un bel exemple, qui montre la volonté du village de ne pas se laisser mourir », a souligné le concepteur du projet Pierre Poulin. Les différents partenaires ont tenu à souligner le côté rassembleur de ces travaux, qui permettront d’améliorer la qualité de vie à St-Hilaire.

Une phase 2 des travaux réorganisant les espaces municipaux

Visant à développer un accès universel par l’installation d’un monte-personne, cette deuxième phase a impliqué la réorganisation des espaces municipaux en les rendant plus fonctionnels et conformes. Ils ont touché notamment à la climatisation des lieux, à des travaux d’électricité, à l’installation d’un nouveau chauffe-eau, d’un défibrillateur et à un rajeunissement général des locaux, originellement non compris dans le projet. Rappelons que l’édifice date de 1962, à l’époque de l’installation de 4 religieuses dans ce couvent qu’elles quitteront en 1969. Pour rendre hommage à l’école, abritée par la suite dans la bâtisse mais fermée dans les années 1970, des installations ont été maintenues dans les locaux afin de mettre aussi l’accent sur l’histoire de la Municipalité. L'édifice abrite aussi la salle des fermières. 

Des travaux de 234 685 $, que les citoyens ont découvert mercredi dernier

Au cours de portes ouvertes organisées mercredi soir, la population de Saint-Hilaire a eu l’occasion de découvrir enfin l’ampleur de ces travaux dont la première phase a coûté 86 974 $, dont 21% ont été financés par le Fonds de développement du territoire de la MRC Beauce-Sartigan, 23% par la Municipalité, 6% par Desjardins et les 50% restant par le programme de redistribution de la taxe d’accise du gouvernement provincial/fédéral ainsi que le fonds discrétionnaire du ministre Laurent Lessard, ministre des Transports.

Quant à la 2e phase des travaux, d’une valeur de 147 711 $, elle a été réalisée grâce aux financements de la Caisse Desjardins des Sommets de la Beauce, à hauteur de 4%, du gouvernement fédéral à hauteur de 32% (via les programmes Accessibilité dans les collectivités et Nouveaux Horizons pour les aînés), la Municipalité avec 24% puis les gouvernements du Québec et du Canada par l’intermédiaire de la taxe d’accise avec 40%. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.