Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 septembre 2017 - 12:45

St-Georges poursuit son projet de conversion des lampes de rue à DEL

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Lors de la séance du conseil de ville qui s'est déroulée le 11 septembre dernier, la Ville de Saint-Georges a donné son autorisation pour la fourniture ainsi que l’installation de lampes de rue à DEL, en plus d'annoncer des travaux qui auront lieu dans la réception de l'hôtel de ville et sur le pont de la 30e Avenue.

À lire également : Les principales artères de Saint-Georges seront bientôt éclairées au DEL

La deuxième phase du projet de conversion des lampes de rue à DEL à Saint-Georges sera prise en charge par l’entreprise Électricité André Langevin inc., qui réalisera les travaux pour la somme de 118 419 $.

Au terme de cette seconde phase de conversion, Saint-Georges aura converti 53 % de ses lampes. Il restera donc 1 821 lampes à convertir sur les 3 886 lampes propriétés de la Ville. 

La conversion vers la technologie DEL permet une réduction de la consommation énergétique d’environ 60 %. Elle permet également la diminution des coûts d’entretien puisque la durée de vie des lampes à DEL est cinq fois supérieure aux lampes au sodium utilisées actuellement. Rappelons que la première phase de conversion avait débuté en mai 2016

Lors du conseil de ville, les élus ont également accepté la plus basse soumission conforme pour la réalisation de travaux de modification de la réception au troisième niveau de l’hôtel de ville. C’est l’entreprise Construction JL Groleau qui procédera à cette réfection, pour la somme de 91 471 $.

Par ailleurs, l’entreprise Les Constructions Randard inc. procédera au remplacement du platelage de bois sur le pont de la 30e Avenue, près de l’aéroport. Celle-ci réalisera les travaux pour la somme de 61 939 $. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.