Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2017 - 11:15 | Mis à jour : 14:05

Rénovation de façades à St-Georges : réglementation élargie pour la 1re Avenue

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 8

Le projet de revitalisation du centre-ville de Saint-Georges initié par le promoteur Alex Lessard, qui consiste à bâtir 15 immeubles de 6 logements chacun sur la 1re Avenue, a récemment bénéficié de subventions de 60 000 $ dans le cadre du programme de rénovation de façades de la Ville.​ La réglementation entourant ce programme a d'ailleurs été élargie pour ce projet, qui a nécessité la démolition de plusieurs bâtiments.

À lire également : St-Georges accorde 60 000$ au projet d'Alex Lessard sur la 1re Avenue

Le promoteur Alex Lessard, du groupe ALC Immobilier, a détruit 15 maisons en août dernier sur la 1re Avenue à Saint-Georges, dans le secteur situé face à Meubles Gérard Poirier. Deux de celles-ci, qui ont été rasées complètement, ont été admissibles à une aide financière dans le cadre du programme de rénovation de façades.

« La Ville a élargi la réglementation quant au programme de rénovation de façades », a précisé le maire, Claude Morin, à EnBeauce.com lors du conseil de ville d'hier soir.

La subvention a été accordée à Alex Lessard dans le cadre du Programme de mise en valeur visant la revitalisation des bâtiments du centre-ville de Saint-Georges. Quant au programme de rénovation de façades, celui-ci s'adresse à des bâtiments nécessitant une rénovation extérieure de façade ou encore la pose ou la réfection d'un revêtement traditionnel sur les toitures apparentes des bâtiments.

« Plusieurs bâtiments étaient délabrés dans ce coin-là », a expliqué le directeur général de la Ville de Saint-Georges, Claude Poulin, à EnBeauce.com. « On a prolongé le Plan d'implantation et d'intégration architecturale applicable au centre-ville, c'est-à-dire qu'on a imposé des critères de construction à Monsieur Lessard pour avoir des bâtiment qui ont une certaine esthétique qui respecte le relief du terrain », a-t-il ajouté.

« En contrepartie, le conseil a fait le choix de prolonger l'application du programme de rénovation de façades à ce secteur-là. C'était mieux d'investir dans une nouvelle façade que de simplement rénover la façade de très vieux bâtiments, qui de toute façon nécessitaient des réparations majeures qui n'auraient jamais été effectuées. »

Le directeur général de la Ville de Saint-Georges a finalement renchéri en expliquant à notre journaliste qu'il s'agissait d'un choix politique qui a été fait dans le but de prolonger la rénovation de ce secteur-là, du centre-ville vers le sud.

Façades et toitures admissibles 

Selon le règlement numéro 687-2017 décrétant le programme Rénovation Québec visant la revitalisation résidentielle du centre-ville de Saint-Georges, « toutes les façades et les toitures apparentes des bâtiments admissibles ayant front sur une voie publique ou sur un espace public et dont la visibilité est significative à des fins de revitalisation, ainsi que toutes les façades et toitures latérales apparentes des bâtiments admissibles situés sur un coin de rue, ayant front sur une voie publique ou sur un espace public et dont la visibilité est significative à des fins de revitalisation » sont admissibles au programme de rénovation de façades.

Précisons que ce programme a pour but « d'améliorer la qualité du cadre bâti et de revitaliser la fonction résidentielle au centre-ville. »

Travaux obligatoires à l'attribution d'une aide financière

Afin de protéger et de mettre en valeur le cachet particulier du coeur de Saint-Georges, toujours selon le règlement cité précédemment, et de tirer avantage des atouts physiques potentiels des bâtiments, « les rénovations doivent avoir un impact significatif sur la revitalisation du centre-ville. »

« Toute demande d'aide d'amélioration de façades inclut obligatoirement des travaux d'amélioration du revêtement extérieur sur tous les murs adjacents à une voie publique [...], [ainsi que] des travaux qui visent à remettre en état tous les étages de la façade [...]. » 

Aide financière maximale par façade

L'aide financière maximale par façade de 15 mètres de largeur ou moins, pour des travaux de rénovation extérieure de façade(s), s'élève à 15 000 $. L'aide financière maximale pour la pose ou la réfection d'un revêtement traditionnel sur les toitures apparentes des bâtiments est également de 15 000 $. S'il y a plus d'une intervention, l'aide financière s'élève alors à 30 000 $.

En ce qui concerne l'aide financière maximale par façade de plus de 15 mètres de largeur, les rénovations extérieures de façade(s) peuvent bénéficier d'une aide maximale de 15 000 $, en plus de 1 000 $ par mètre linéaire excédant les 15 mètres, jusqu'à concurrence de 30 000 $. L'aide financière s'élève aussi à 30 000 $ dans les cas où les travaux comprennent la pose ou la réfection d'un revêtement traditionnel sur les toitures apparentes des bâtiments ou encore quand les travaux nécessitent plus d'une intervention.

Rappelons que deux des immeubles à six logements que construira le promoteur Alex Lessard sur la 1re Avenue ont bénéficié de l'aide financière maximale par façade de 30 000 $ chacun, et ce bien que les travaux effectués comprendront la reconstruction totale de ceux-ci.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • Par chance que ce promoteur a eu des obligations avec la subvention, parce que si on regarde ses autres priorités à st-georges, se ne sont pas des appartements modèle! Je vous invite aussi à aller voir l'intérieur de ces nouveaux blocs supposément haut de gamme...

    Pat - 2017-10-03 14:19
  • 15 immeubles à logement contre 15 maisons! On s'entend qu'un immeuble n'a pas tout a fait la même grosseur qu'une maison. Déjà juste 3 de construits et ils s'empilent les uns sur les autres! L'espace qui les séparent est dérisoire. Quel quiétude pour les futures locataires qui vont dormir dans la chambre du voisin du bloc d'à coté! Je n'ose imaginé ce que ce sera quand les 15 seront bâtis... Un rack à poule version moderne.
    Je demeure totalement contre ce projet absurde qui plus est, est a veuille d'être construit 'dans' la rue.
    Des enveloppes brunes en circulation?

    Dépassée - 2017-10-03 14:34
  • Est-ce que le zonage a été modifié sur les 15 terrains ? Ou le changement va être fait plus tard ? Est-ce que les logements respectent les normes d'urbanisme de la ville , comme les stationnements, les espaces verts?

    Est-ce que ce développement va créer un précédent pour les prochains promoteurs qui veulent construire un multi-logement sur un terrain résidentiel ?


    Bernard - 2017-10-03 15:09
  • A ce qu'il parrait, beau bon pas chere, ca sauve partout ou il peut.

    Mich - 2017-10-03 19:45
  • Comment peut-on utiliser les deniers publics pour ce genre de travaux et penser être équitable et faire preuve de justice. Nous avons travailler à sensibiliser les élus pendant presque trois ans pour une aide financière concernant des travaux de prolongement de services d'aqueduc et d'égout secteur est( 35e ave à la 40ave rte du golf ) , la réponse fut que les promoteurs payaient leurs factures (imaginez)et d'en faire autant. De plus j'ai personnellement eu une conversation avec le maire sur le terrain de l'hôtel de Ville qui m'a dit que cela n`'avait aucun bon sens d'utiliser les taxes du centre ville pour ces prolongements de services. Vous comprenez ma consternation et désolation de voir ce que l'on fait avec nos taxes et personnes ne réagit à cette iniquité flagrante.

    G.Paquet - 2017-10-04 09:05
  • Personnellement, si j'étais une semi-retraité cherchant un appartement, je voterait pour ceux de la 130e rue en haut de la 22e avenue. Espace vert, non collés les uns sur les autres, près de l'autoroute... pas plus loin des épiceries et magasins que ces cages a poules sans services. Pourquoi investir 700$ dans un appartement en rangées quand on peut avoir un appartement avec nature, thermopompe, espace vert et tranquillité à moin chère ?!?! Je vodrais voir le dessins de ces 15 blocs sur 15 maisons... oufff mais on se colle les un sur les autres. Cest pas parce que cest neuf que ca va etre plus beau... il vous est pas venu l'idée de laisser un espace vert entre les 15 blocs ????? By the way ... pour attirer les gens a mobilité réduite. ..faudrait penser aux ascenseur.

    Et pour G.Paquet : on vous refuse les égouts, on développe côté ouest derriere l'hôpital mais la 25e rue est encore avec des puits... quel logique ? Ou quel justice ?

    Et Bernard : exactement. ..ils detruisent UNE maison et vont batir un bloc de 6 logements. Wow !!

    Dépassée - 2017-10-05 22:15
  • À Dépassée. Madame, si ces logements vous déplaisent tant, pourquoi n'avez-vous pas acheté ces terrains vous-même et y avoir construit des édifices tels que vous les aimez? Facile de chialer et d'être négative quand on ne fait rien soi-même. Si vous ne les aimez pas, rien ne vous oblige à aller y rester. Faut croire que des gens les aiment car ils se louent très rapidement. On est en ville dans ce secteur, pas en campagne. Ces anciennes maisons et terrains ont été payés et non donnés, alors le promoteur essaie de rentabiliser son investissement, non pas de faire un château. Je trouve bien déplacé votre insinuation contre les dirigeants de la ville («Des enveloppes brunes en circulation?»). Si vous avez des preuves, pourquoi ne les sortez vous pas? Et comme il est évident que ce ne sont que des suppositions malveillantes de votre part, alors, pour ce qui est des enveloppes brunes, les seules dont on devrait parler, c'en est une très grande que vous pourriez vous mettre sur la tête pour vous cacher avec vos sous-entendus honteux.

    Citoyen honnête - 2017-10-06 11:21
  • Personnellement, je trouve le projet magnifique. La première avenue avait besoins d'être nettoyé de ces vieilles maisons. Les immeubles feront places aux besoins de logements manquants dans St-Georges. Bravo…

    L'Eau-de-la - 2017-10-12 09:51