Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2017 - 14:51 | Mis à jour : 16:31

Québec concède plus de 126 000 $ au Comité de développement agroalimentaire des Appalaches

Par Alex Drouin, Journaliste

Le gouvernement du Québec a annoncé contribuer à l’implantation d’un incubateur agroalimentaire en accordant une aide financière de plus de 126 000 $ provenant du Fonds conjoncturel de développement (FCD) au Comité de développement agroalimentaire des Appalaches.

Le projet, dont le coût total est évalué à près de 252 000 $ servira, entre autres, au démarrage d’entreprise agricoles dans la région en offrant une assistance technique aux aspirants agriculteurs au moyen d’une terre-école.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard, en a fait l’annonce aujourd’hui au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, lors de l’inauguration des installations situées dans la Municipalité d’Adstock.

« Les Adstockois peuvent être fiers de participer à la diversité agricole du Québec. En favorisant l’émergence de nouvelles formes agriculture, dont le maraîchage biologique, le projet d’incubateur agroalimentaire renforcera ce secteur d’activité qui génère des retombées dans toute la région de la Chaudière-Appalaches », a fait part M. Lessard.

« Avec ce projet, la Municipalité d’Adstock se positionne avantageusement dans une démarche de création de nouvelles entreprises agricoles sur le plan régional. Je suis heureux de l’aide financière gouvernementale annoncée aujourd’hui, car celles-ci permettra d’améliorer le cadre de vie des citoyens par l’ajout d’équipements sur notre territoire », était heureux de dire le maire d’Adstock, Pascal Binet. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.