Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 avril 2018 - 15:28 | Mis à jour : 16:27

Surplus budgétaire d'un demi-million de dollars à St-Victor en 2017

Par Anne-Marie Lacroix, Journaliste

La Municipalité de Saint-Victor annonce un surplus budgétaire s’élevant à 490 239 $ pour l’année s’étant terminée le 31 décembre 2017. Sur des revenus prévus de 4,2 M$, le surplus de fonctionnement s’élève à 179 100 $, auquel il faut ajouter 311 139 $ en fonds réservés pour les améliorations à venir au réseau d’eau public.

Le maire Jonathan V. Bolduc s’est dit ravi de ces résultats : « Pour la 3e année, nous constituons
une réserve afin d’éviter d’endetter la Municipalité pour les travaux de modernisation des
infrastructures d’aqueducs et d’égouts. Un meilleur contrôle des dépenses est aussi réalisé par le personnel en s’assurant de faire les meilleurs choix au niveau des coûts de fonctionnement; les économies d’échelle et le long terme sont toujours considérés. »

Investissements majeurs

Suivant la vision des élus de continuer à investir dans les infrastructures, la Municipalité de Saint-Victor procédera, entre autres, en 2018, à la troisième phase de réfection du rang 3 Sud reliant le lac Fortin au village, sur une distance de 2,8 km pour un contrat de 1,7 M$. De plus,l’agrandissement du réseau asphalté sur 1,2 km dans le rang 3 Nord ainsi que des correctifs
importants à la route Gosselin seront apportés. Ces deux projets totalisent 700 000 $ et sont
admissibles à des subventions. La mise à niveau du système de traitement en eau potable se fera au coût de 2,3 M$ et bénéficie du programme FEPTEU couvrant jusqu’à 75 % du projet.

Remboursement de la dette

Des efforts importants sont consacrés à la réduction de la dette municipale. L’acquisition de la
machinerie et les investissements en infrastructures se font au comptant, comme l’indique le
maire Bolduc : « Nous venons d’acquérir une nouvelle niveleuse et, en rajoutant la portion
municipale sur la centrale de chloration en cours de construction, le coût total de ces deux
investissements dépasse le million de dollars. Cela fut budgété sans aucun emprunt à long terme. »

Toujours selon les dires du maire: « En début de mandat, combien de fois je me suis fait dire qu’on ne pouvait pas rembourser la dette - pourtant c’est faisable et ça profite à tous, pour des années à venir. En un an, les intérêts payés sur la dette sont passés de 141 154 $ à 94 160 $, une économie frôlant les 47 000 $ en 2017 - c’est l’équivalent des taxes d’une vingtaine de familles qui allaient dans le poêle à bois. »

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.