Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 mars 2013 - 00:00

Un mouvement qui s'oppose à la création d'un registre provincial des armes à feu

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Avec le projet de loi 20, le gouvernement du Québec souhaite créer un registre provincial des armes à feu. Quoique l’initiative plaise à certains, l’idée est loin de faire l’unanimité. « Tous contre un registre québécois des armes à feu », ayant comme porte-parole un citoyen beauceron, s’oppose à la création d’un tel registre.

Le mouvement propose des solutions qui, selon lui, amélioreraient la sécurité du public de façon beaucoup plus efficace. Selon le porte-parole, Luc Lapierre, la meilleure protection pour la population est le « Permis de possession et d’acquisition d’armes à feu ». Cependant, lui et son groupe jugent que le personnel enquêteur de la SQ qui remet ce type de permis est insuffisant. Le groupe propose donc au gouvernement d’engager plus d’enquêteurs. Selon M. Lapierre, cette solution coûterait plus ou moins 7 millions par année.

Le député de Beauce-Sud, Robert Dutil, n’écarte pas l’idée que son parti appuie le projet de loi 20. Cependant, cet appui est conditionnel au rapatriement des données fédérales.

Rappelons qu’en 2012, le parti Libéral du Québec avait exprimé son intérêt d’obtenir les données du registre fédéral des armes à feu afin d’établir un registre provincial. Le gouvernement fédéral avait alors refusé et des actions juridiques s’en sont suivies. Actuellement, le dossier est en Cour d’appel et le litige est loin d’être réglé.

Pour plus de renseignements sur le mouvement « Tous contre un registre québécois des armes à feu », consultez la page Facebook du groupe en cliquant ici. Une pétition en ligne est disponible sur cette page. La population peut également signer la pétition en se rendant chez de nombreux marchands d’armes de sports et de loisirs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.