Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2013 - 09:56 | Mis à jour : 10:03

La petite-fille d’une ancienne résidente de la Villa des Aïeuls se vide le cœur

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La semaine dernière, la « Villa des Aïeuls » de Saint-Benoît a été contrainte de fermer ses portes. C’est la persistance d’Hydro-Québec à se faire payer et le manquement à certains critères essentiels de l’Agence de santé de Chaudière-Appalaches qui auront poussé la propriétaire des lieux à cesser ses opérations.

Christine Fecteau, petite-fille d’une ancienne résidente du foyer, en a gros sur le cœur. Elle reproche notamment à la propriétaire de l’établissement de ne pas avoir été présente et d’avoir été nonchalante. « J’ai appris d’une employée que ma grand-mère avait été déclarée autonome par le foyer d’hébergement alors qu’elle était non autonome (…) selon cette employée, cela faisait trop de paperasse à remplir pour la propriétaire », affirme Mme Fecteau.

Rappelons qu’une personne non autonome bénéficie de certains crédits d’impôt pouvant lui donner un bon coup de pouce au niveau des finances à la fin de chaque mois.

Quoiqu’elle considère responsable la décision de l’Agence de santé de Chaudière-Appalaches d’avoir fermé l’établissement, Mme Fecteau se dit désolée de voir à quel point l’organisme a été froid à l’égard des résidents et de leurs proches. « Ils se sont volatilisés suite à notre première rencontre (…) par la suite, donner 48 h de préavis pour déménager des personnes âgées… on a trouvé que ça s’est fait cavalièrement », lance-t-elle.

Des employés exemplaires

Alors que les ressources pour subvenir adéquatement aux besoins de tous étaient insuffisantes, les employés de la « Villa des Aïeuls » ont agi de manière exemplaire selon Mme Fecteau. « Malgré le fait que l’employeur n’était plus en mesure de les payer depuis plusieurs semaines, ils ont conservé leur sourire avec les résidents et ont continué à s’occuper d’eux (…) certains amenaient de la nourriture de chez eux pour nourrir les bénéficiaires. Ils ont fait ça de bonté de cœur », souligne-t-elle.

« Ces employés se sont dévoués pour les résidents, dont ma grand-mère (…) je les conseille à quiconque veut les engager », conclut Christine Fecteau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Tout-a-fait d,accd avec MMe.Fecteuu.J'ai aussi travaillee a cet endroit il y a plusieurs annees.Il fallait toujours courir apres notre salaire...J'ai meme conseille a des enfants de sortir leurs parents de la.La proprietaire avait engage une personne malade pour faire le quart de nuit....elle s'en allait au cinema et laissait les personnes agees seules..Mais je felicite quand meme le personnel autre que cette personne la qui ont beacoup donne aux personnes agees et sans etre payees.Elles ont donne de leur temps et de leur amour ..vous pouvez leur faire confiance.France

    France Poulin - 2013-09-10 11:21
  • ce n'est pas la propriétaire qui a cesser mais le locataire qui louait a la propriétaire qui voulait cesser a la fin du mois de septembre et par la suite l'agence de santé en 48hres. l'opérant, la propriétaire et le détenteur de la License sont trois entités à souligner

    Christine Fecteau - 2013-09-10 14:34
  • Avant de crucifier la propriétaire sur la place publique, faudrait peut-être attendre d'avoir sa version des faits et voir avec l'Agence pourquoi ils ont posés certains gestes et dit certaines chose qui ont fini par causer la perte financière de la Villa... Ça sent la gamique à plein nez cette histoire. Je pense que les gens ne savent pas tout et je trouve dommage qu'on ne voit qu'un côté de la médaille dans cette nouvelle.

    Scandalisé - 2013-09-12 19:34
  • Merci aussi à Mme Fecteau de bien faire la différence entre les entités.

    Scandalisé - 2013-09-12 19:36