Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2013 - 17:15 | Mis à jour : 17:25

La Polyvalente de Saint-Georges adhère au réseau Mobilys

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La polyvalente de Saint-Georges (PSG) annonçait aujourd’hui son adhésion à la plateforme Mobilys et présentait par le fait même sa page Facebook. L’objectif de Mobilys est de mieux faire connaître les activités de la polyvalente et de favoriser l’implication de bénévoles auprès des élèves. Dans la province, déjà 60 écoles se sont affiliées à ce service. L’école du Trait-d’Union et la polyvalente des Abénaquis, de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE), se sont également jointes au réseau.

Notons que Mobilys est un organisme à but non lucratif dont l’objectif est de mobiliser les Québécois pour la persévérance scolaire. Les écoles qui s’associent à l’organisme disposent d’une « vitrine interactive » permettant de créer des liens avec leur communauté. Il est possible d’accéder à la vitrine de la PSG en cliquant ici. Sur le site, les gens sont invités à offrir leurs services pour différentes tâches bénévoles.

Mobilys conçoit également une page Facebook qui permet à l’école de se mettre en valeur tout en y diffusant ses messages prioritaires. Évidemment, la direction invite la population à aimer en grand nombre la page Facebook de la polyvalente de Saint-Georges. Notez que ceux qui ne possèdent pas de compte Facebook peuvent quand même recevoir les nouvelles de l’école en s’abonnant à un courriel d’information.

Les frais d’une telle initiative sont d’environ 35 000 $ par école. La moitié de la somme est défrayée par le gouvernement et des donateurs en assument une bonne partie. L’école doit payer 7 % de la facture, soit 2 500 $. Cependant, dans la région, c’est la CSBE qui a pris cette dépense à sa charge.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.