Publicité
Mardi, 22 juillet 2014
18 février 2009 - 09:11

Traitement du cholestérol : Dre Danielle Dion rectifie les faits

Jean-Francois Fecteau

Par Jean-Francois Fecteau, Rédacteur en chef

Traitement du cholestérol : Dre Danielle Dion rectifie les faits
Photo: Archives
La cardiologue Danielle Dion a démentie les allégations du cardiologue, Michel de Lorgeril.

La cardiologue et chef du département de cardiologie au Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB), Dre Danielle Dion a fait une sortie publique pour corriger les allégations du Dr Michel de Lorgeril. Celui-ci tente de semer un doute en ce qui a trait au rôle du cholestérol dans le développement de l’athérosclérose et des maladies cardiovasculaires.

Cependant, Mme Dion est catégorique qu’il n’y a rien de plus faux dans les allégations ce cardiologue français lors de sa visite au Québec en janvier dernier. « Il est bien établi que le cholestérol qui circule dans notre organisme est impliqué dans la genèse et la progression de l’athérosclérose, affirme-t-elle. »

La cardiologue beauceronne souligne que la seule controverse à ce sujet est la façon de traiter le cholestérol chez les gens. Toujours d'après la spécialiste, les médicaments utilisés pour abaisser le cholestérol, dont les statines, sont de plus en plus prescrits et un débat a lieu aux États-Unis quant au fait qu’ils sont en vente libre. 

Cependant, elle rappelle que les gens doivent aussi adopter de saines habitudes de vie. « Il est vrai que les patients ainsi traités pourraient aussi bien évoluer, même mieux, en adoptant de saines habitudes de vie. Malheureusement, dans notre société, le succès d’une approche axée uniquement sur la modification des habitudes de vie est souvent limité, voire inefficace à long terme. Or, dans de nombreuses études menées auprès de groupes de clients atteints de maladie coronarienne ou jugés à haut risque de développer la maladie, le traitement avec les statines a été extrêmement bénéfique, réduisant les complications cardiovasculaires, dont la mortalité .»

Les résultats d’une étude israélienne, publiée dans la revue Archives of Internal Medicine, montrent que la probabilité de mourir diminue de 45 % chez les gens qui prennent leurs statines, par rapport à ceux qui n'en prennent pas. De plus, la diminution est aussi grande chez les patients qui n'ont pas encore eu de troubles cardiaques.

La cardiologue Dion joint donc sa voix à celle de ses collègues pour rassurer les personnes à qui l’on a prescrit des statines pour réduire leur taux de cholestérol. « Il est tout à fait irresponsable de laisser entendre que la prescription de statines est inutile, voire nocive », reprend-elle.

Afin d’éviter des maladies cardiovasculaires, Dre Dion encourage la population à adopter de saines habitudes alimentaires, à faire de l’activité physique régulièrement et à cesser de fumer. « Je demeure convaincue de l’utilité de la prise de médicaments hypolipémiants, statines ou autres, pour certains clients et j’incite les personnes actuellement en traitement à ne pas l’interrompre sans en discuter avec leur médecin traitant. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.