Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 mars 2014 - 17:00

La CSBE et le CEFRIO lancent une Unité mobile de formation

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) et le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO) ont procédé ce jeudi au lancement régional d’une Unité mobile de formation qui circulera bientôt sur tout le territoire.

Cette salle de cours est équipée d’un écran et d’un projecteur, ainsi que d’une dizaine de postes informatiques destinés aux formations en entreprises. L’Unité permet de tirer profit des possibilités qu’offre le numérique et élimine la perte de temps engendrée par les déplacements puisque le module est amené sur le site des entreprises pour y donner de la formation.

Le coût total du projet est évalué à près de 800 000 $. La contribution de la CSBE se calcule en temps investi. Ainsi, la coordonnatrice aux services aux entreprises, Lily Fournier, la conseillère pédagogique, Marise Delisle, ainsi que l’enseignant en dessin industriel au CIMIC, Guy Ferland, ont tous pris part activement à l’élaboration du projet.

Pour l’instant seulement deux formations sont offertes, soit Métrologie (fabrication métallique et prise de mesures) et Symbolisation en soudage (lecture de plans de soudage). Des formations sur mesure dans d’autres domaines pourront être offertes ultérieurement grâce à l’Unité mobile.

Notons que Manac a joué un rôle majeur dans la réalisation de ce projet puisqu’elle a fait don de la remorque de 53 pieds qui a servi de base à l’aménagement du module.

Les entreprises qui souhaitent bénéficier des services de l’Unité mobile de formation doivent consulter le www.sae.csbe.qc.ca, ou contacter les services aux entreprises de la CSBE au 418 228-5541, poste 2620.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.