Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 août 2014 - 00:00

Un budget équilibré pour la CSBE

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) a dévoilé ses prévisions budgétaires pour l’année 2014-2015. Malgré les compressions, la CSBE a déposé un budget équilibré de 193 356 171 $.

Pour l’ensemble des contribuables, la bonne nouvelle est qu’il n’y aura pas de hausse de la taxe scolaire cette année. Cependant, les immeubles dont la valeur a été majorée à la suite d’une révision de l’évaluation municipale verront leur compte de taxe ajusté proportionnellement à cette augmentation.

Encore cette année, la CSBE avait à composer avec des compressions budgétaires s’élevant cette fois-ci à 2 954 000 $. Ces restrictions gouvernementales s’élèvent maintenant à 12,3 M$ pour l’ensemble du territoire depuis 2009-2010. Pour l’exercice financier 2014-2015, la Commission scolaire a choisi de couper un peu plus dans les services administratifs pour épargner le plus possible le service aux élèves. « Notre grand défi demeure d’optimiser nos services en fonction des ressources qui sont mises à notre disposition, tout en gardant comme objectif ultime la réussite de nos élèves », indique le directeur général, Normand Lessard. « La population n’a pas à s’inquiéter pour le service à l’élève cette année, toutefois, les miracles achèvent », prévient Charles-Henri Lecours, président de la CSBE.

Par ailleurs, une hausse de 2,6 % des revenus est prévue au budget 2014-2015. Cette différence, par rapport à l’année précédente, s’explique principalement par l’indexation des salaires des employés et par l’augmentation de la clientèle scolaire. En effet, selon Patrick Beaudoin, directeur du service des finances à la CSBE, les écoles du territoire accueilleront environ 250 élèves supplémentaires dès septembre. « Cela fait en sorte que nous recevons un peu plus de subventions cette année », explique-t-il. À cet effet, notons que les subventions du Ministère de l’Éducation constituent la majeure source de revenus de la CSBE, soit 62,69 % du budget.

Avec un taux de 1,96 %, qui se situe sous la barre des 2,6 % de revenus projetés, les dépenses seront moindres cette année. « Il aura fallu faire un effort de rationalisation important pour en arriver à un tel résultat », souligne M. Lessard. Ce faible pourcentage s’explique par le fait qu’en 2013-2014, une appropriation des surplus de 1,2 M$ avait été effectuée, permettant ainsi de bonifier le budget de dépenses. Pour 2014-2015, les commissaires ont jugé que les surplus de la CSBE qui représentent moins de 1 % du budget seront conservés comme provision en cas d’imprévus. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.