Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 septembre 2014 - 17:15 | Mis à jour : 17:21

La FCHBE souhaite acquérir 147 moniteurs électroniques de signes vitaux

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans le cadre de sa 19e campagne annuelle de financement, la Fondation du Centre hospitalier de la Beauce-Etchemin (FCHBE) souhaite amasser une somme de 350 000 $ afin d’acquérir 147 moniteurs électroniques de signes vitaux et autres équipements nécessaires à l’Hôpital de Saint-Georges.

Selon le Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB), l’achat de moniteurs de signes vitaux est devenu essentiel dans la mesure où l’établissement vise toujours à offrir un service de qualité à sa clientèle. Présentement, l’Hôpital est muni de quelques moniteurs sur roulettes que les patients doivent se partager et que le personnel doit transférer régulièrement d’une chambre à l’autre.

L’an dernier, l’Hôpital de Saint-Georges a accueilli plus de 7000 personnes. « Si l’on calcule que l’on prend les signes vitaux d’un client au moins deux fois par jour, on peut facilement mesurer l’importance de cet appareil. Il fournit des données cruciales pour les médecins et le personnel soignant, et ce, de manière rapide et fiable. De plus, comme chaque client aura un moniteur près de lui, on réduit le risque de propagation d’infections d’une chambre à l’autre, d’un chevet à l’autre. C’est conforme aux pratiques exemplaires recommandées en termes de sécurité », indique Marie-Claude Bélanger, directrice générale du CSSSB.

« Comme médecin, le moniteur électronique va me permettre de prendre la pression artérielle, la température, le pouls, en plus de mesurer la saturation. Autant d’informations indispensables que je dois connaître avant de poser tout diagnostic. Trouver un moniteur électronique de signes vitaux près de chaque malade facilitera mon travail et, en bout de piste, me permettra de mieux répondre aux besoins », indique Dre Meryem Karzazi, interniste à l’Hôpital de Saint-Georges.

Vachon Subaru effectue un premier don

Les propriétaires de Vachon Subaru, Lucie et Marco Vachon, ont effectué le premier don corporatif de la campagne de financement 2014-2015. En effet, le concessionnaire automobile a remis un don de 2 500 $ à la FCHBE en vue du projet d’acquisition de moniteurs électroniques de signes vitaux.

Objectif : 350 000 $

La campagne de financement étant lancée, plusieurs moyens seront mis en place au cours des prochaines semaines pour l’atteinte de l’objectif fixé, dont une campagne visant les employés du CSSS, l’ensemble de la population, les municipalités et les entreprises. Pour effectuer un don, il possible de le faire au local de la FCHBE à l’Hôpital de Saint-Georges, par téléphone (418 228-2031 poste 37936) ou en ligne sur le site Internet de la Fondation (ici).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Suis-je le seul à avoir un malaise lorsque je lis cette nouvelle....?
    Être obligé de passer par une fondation pour équiper un hôpital alors que ma paie est amputée de plusieurs $$$$$ chaque semaine! Bravo à la Fondation...mais quand même triste de devoir en arriver là pour être bien soigné et bien équipé!

    Eric - 2014-09-19 09:15