Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 octobre 2014 - 14:25 | Mis à jour : 14:31

Combattre les préjugés envers la pauvreté et l'exclusion sociale

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans le cadre de sa campagne « Coupable de préjuger? », le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) Beauce-Sartigan lutte contre les préjugés envers les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale en Chaudière-Appalaches.

Afin de sensibiliser la population à la cause, le regroupement propose à deux personnalités de la région d’effectuer une épicerie pour une famille de quatre personnes avec un budget de 100 $ par semaine.

La mairesse de Saint-Benoît, Carmelle Carrier, ainsi que Patrice Moore, journaliste à Radio Beauce, ont accepté de jouer le jeu en se mettant dans la peau de citoyens à revenus modestes le 10 novembre prochain. Ceux-ci auront à réaliser une épicerie pour une famille avec des contraintes financières reflétant la réalité de nombreuses personnes en 2014. Facile à dire pour certains, mais est-ce nécessairement facile à faire? Selon Nicole Jacques, directrice générale de Moisson Beauce, il est facile de juger les gens dans le besoin lorsqu’on ne connaît pas tous les évènements pouvant faire diminuer leurs moyens.

Le scénario auquel seront confrontées les deux personnalités publiques est le suivant : dans chacune des situations, M.Moore et Mme Carrier vivent dans un foyer où les deux parents travaillent. Le père occupe un emploi à temps plein dans une usine à un salaire de 16 $/h et la mère dans un magasin à 10,25 $/h à temps partiel (25 h par semaine).  Après le calcul des dépenses (loyer, électricité, téléphone, auto, etc.), ceux-ci ne disposent que de 100 $ par semaine pour nourrir leur famille, à raison de trois repas par jour.

Dans cette mise en situation, Mme Carrier habite à la Guadeloupe et doit se rendre à l’épicerie la plus proche. Quant à M. Moore, il habite à Saint-Georges, mais n’a pas de voiture. Ne disposant pas davantage de fonds, il devra trouver une solution pour se rendre à l’épicerie et rapporter ses emplettes.

Lors de la journée du défi, les participants à l’initiative du GRAP seront également en vedette dans une Websérie. En effet, dix capsules vidéo seront réalisées pour l’occasion afin de fournir de précieux outils de sensibilisation à la lutte contre la pauvreté et d’exclusion sociale. Ces capsules se retrouveront sur le site www.100prejuges.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.