Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 novembre 2011 - 00:00

Les paroissiens de la région sont invités à une réflexion sur l'Église de demain

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

L’Archevêque du diocèse de Québec Mgr Gérald Lacroix a invité les citoyens à amorcer un processus de réflexion afin de regrouper les activités de plusieurs paroisses afin de préparer l'Église de demain. Les objectifs, qui doivent être précisés par le diocèse, seront expliqués dans le cadre de rencontres paroissiales. Ces rencontres seront aussi une occasion de prendre le pouls des membres des différentes communautés. Avec un nombre décroissant de prêtres, dont la moyenne d’âge varie autour de 68 ans, il va sans dire que l’Église doit trouver une façon de répartir ses effectifs afin de permettre aux paroisses d’avoir accès aux divers services. Pour le curé Laval Bolduc, qui représente huit communautés dans la MRC Beauce-Sartigan, les paroissiens doivent s’impliquer et il invite ceux-ci à participer aux rencontres qui auront lieu du 15 novembre au 8 décembre dans les paroisses de son territoire.

Voici le lieu de ces rencontres qui débuteront toutes à 19 h.
Mardi 15 novembre      Saint-Côme                Salle paroissiale
Jeudi 17 novembre        Saint-Philibert             Salle communautaire
Mardi 22 novembre       Assomption             Sous-sol de la Salle paroissiale
Mercredi 23 novembre  Saint-Georges             Salle paroissiale
Mardi 29 novembre      Notre-Dame-des-Pins  Salle Âge d’Or
Mercredi 30 novembre Saint-Simon-les-Mines  Salle municipale
Mardi 6 décembre        Saint-Jean-de-la-Lande Salle paroissiale
Jeudi 8 décembre          Saint-René                    Salle municipale

Richard Poulin a été rencontré le curé Laval Bolduc et réalisé une entrevue télé que voici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.