Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 novembre 2015 - 11:59

Le mouvement de grève du Front commun intersyndical se poursuit en Beauce

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 18
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Alors que les négociations en vue du renouvellement de leur convention collective n’ont pas abouti aux résultats escomptés, les employé (e) s de soutien, professionnels de l’éducation et enseignant (e) s œuvrant au sein de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) ont repris les piquets de grève pour deux autres journées à Saint-Georges et à Sainte-Marie.

« À la suite de l’exercice d’un mandat de grève d’une journée le 27 octobre dernier, le gouvernement a annoncé qu’il se mettrait en mouvement à la table de négociation intersectorielle. Cependant, avec ce qu’on nous a présenté vendredi dernier, force est de constater que nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour améliorer le quotidien des enseignantes et enseignants. Nous souhaitons avancer vers un règlement qui soit satisfaisant, au plus grand bénéfice de tous, tant le personnel que les élèves », explique Brigitte Bilodeau, présidente du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière (CSQ).

« Nous avons eu une nouvelle proposition du Conseil du trésor vendredi dernier et nous avions espoir que ça nous permettrait de débloquer les négociations et que nous aurions un signal de la part du gouvernement à en arriver à un règlement satisfaisant. Malheureusement, ils nous offraient au départ “0 %, 0 %, 1 %, 1 %, 1 %”, soit 3 % sur cinq ans, et là ils changent le zéro de place pour “0 %, 1 %, 1 %, 1 %, 0 %” », ajoute Mme Bilodeau.

En ce qui concerne les demandes syndicales, rappelons que les membres du Front commun souhaitent des améliorations au niveau salarial, de la retraite et des assurances. Ces derniers, qui disent défendre haut et fort un système d’éducation de qualité, demandent au gouvernement davantage d’investissements dans ce secteur prioritaire. « On continue de se battre pour préserver les ratios maîtres-élèves, diminuer le nombre d’élèves par classe, pour améliorer les services, avoir accès à plus de services de soutien et professionnels. On veut aussi diminuer la charge de travail parce que dans les dernières années, la tâche s’est beaucoup alourdie avec l’intégration des élèves en difficulté […] Il faut que le gouvernement entende que pour nous, le système d’éducation, c’est important. Nous voulons qu’il investisse, qu’il offre des services de qualité à nos enfants qui en ont besoin. Alors voilà le message et j’espère que ça va se régler rapidement », précise la présidente du Syndicat de l’enseignement de la Chaudière.

Les grèves tournantes sont exercées par le Front commun intersyndical, qui regroupe environ 400 000 travailleuses et travailleurs. Le Syndicat de l’enseignement de la Chaudière (CSQ) est membre de ce Front commun.

Les manifestations se déroulent aujourd’hui devant le Centre de formation professionnelle Pozer, l’école Lacroix à Saint-Georges, puis devant l’école Mgr-Feuiltault à Sainte-Marie. Ce vendredi, les enseignants et enseignantes seront réunis en assemblées générales afin de faire le point sur les négociations. Si le dossier n’avance pas d’ici quelques jours, une grève à grande échelle est prévue les 1er, 2 et 3 décembre prochains.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

18 réactionsCommentaire(s)
  • C'était le 9 nov qu'Il était temps de manifesté son désaccord avec le gouvernent libéral de Couillard... Vous étiez où à ce moment-là? Maintenant le bateau est passé... allez travailler

    Steve - 2015-11-12 14:30
  • Eille Steve...c'est vrai, les enseignants étaient les seuls à voté ! Wake up man! Pathétique !

    Steve l'a pas pentoute! - 2015-11-12 14:39
  • Lachez pas avec votre greve, moi dans ce temps la je suis prit pour reste a la maison a perdre du salaire.Je devrais me reprendre et ne pas payer mon service de garde quand mon enfant va pouvoir retourner a l'ecole.Je comprends votre point de vue que cest ridicule ce que le gouvernement vous offres mais faut pas charier non plus avec l'offre que j avais vue l autre jour que vous demandiez 13.5% pour 3 ans.J ai hate de voir ou vous allez reprendre les journées perdus.Au pire au lieu d'avoir 10 congés pour des fausses tempetes vous en aurez que 5.

    Parent tanné de voir son enfant toujours a maison - 2015-11-12 15:39
  • Je sais que les enseignants n'étais pas les seuls votant... mais la population a décider d'appuyer les décision de ce gouvernement

    Steve - 2015-11-12 15:54
  • avant de dire n'importe quoi faudrait s'informer, le parent tanné...
    il y'a 2 journées prévues pour les tempêtes par année qui sont reprises à la place de journées pédagogiques si utilisées et depuis 2014 le personnel doit quand même se présenter au travail dans les écoles à moins d'une tempête extraordinaire ou les établissements seraient fermés au complet.
    vivons heureux.vivons niaiseux

    Peter G. - 2015-11-12 16:02
  • 75 000$ pour travailler 200 jours par année scuse mais vous saviez c'était quoi le métier d'enseignant, vous l'avez choisi donc maintenant exercez-le! Il y a toujours eu des élèves meilleurs, moyens et en difficultés dans chaque classe et nos enseignants s'en sont sorti avec les moyens qu'ils avaient. Alors faites comme les autres pis allez travailler.

    Zazou - 2015-11-12 16:21
  • Je crois que ces enfants gâtés devraient aller travailler dans le privé pour voir la réalité.....Des salaires avoisinants $ 75k /année .... Travaillent environ 40 semaines/ année .... 35 hres / semaine.. ceci équivaut à environ $ 53.00 / hre .... gros fonds de pension ....pas mauvais .... Ils disent faire la grève an nom des enfants ..... On sait que c'est pour leur bien être personnel ....

    Déçu - 2015-11-12 17:54
  • Triste de voir comme les gens véhiculent de fausses informations. Les médias mettent l'accent sur l'aspect salarial, alors que le salaire (augmentations, retraite) ne représentent que 10% des éléments discutés. Les enseignants sont prêts à perdre des journés de salaire (car non, ils n'ont pas de fond de grève et sont coupés) pour s'assurer d'offrir des conditions d'apprentissage adéquates aux élèves. Si votre enfant avait besoin de suivi en orthopédagogie, de service d'orthophonie, d'éducation spécialisée, accepteriez-vous de vous faire dire qu'il est impossible de lui offrir ce service, faute d'argent? Assurément non. C'est jouer avec l'avenir des élèves de ne pas leur offrir de service rapidement. Aller au privé? Cela favoriserait les mieux nantis.
    Pour ce qui est de l'intérêt personnel, bien sûr qu'on souhaite conserver les services offerts. Avec 22 élèves de 2e année, un élève en trouble de comportement, un autre suivi par la DPJ, des élèves en difficulté d'apprentissage, un autiste, sans compter ceux qui vivent des situations familiales complexes et qui sont trop préoccupés pour être apte aux apprentissages, que faire, seule, si les coupures se concrétisent? Croiser les doigts pour que ces enfants ne finissent pas trop puckés??
    Je trouve vraiment triste que n'importe qui ayant un clavier puisse commenter les différents articles sans savoir de quoi il parle, tout en répandant des faussetés. Lorsqu'on a la bonne information, on comprend mieux les enjeux.

    Marie - 2015-11-12 18:57
  • Allô le 75000$ par année pour 200 jours travaillés! Bravo, c'est drôle, ça fait 8ans que je suis prof et mon salaire n'a jamais atteint le 50000$! Sais-tu comment ça prend d'années pour arriver à un salaire descend? Sais-tu que c'est un des baccalauréats de 4 ans les moins payé avec la plus longue échelle salariale pour atteindre le top, qui soit dit en passant n'est pas 75000$? P.s informe toi donc avant de radoter de la merde..

    une prof enragée par ce que véhicule les ignorants de la société - 2015-11-12 19:41
  • à la prof enragée ...
    un salaire descend s'écrirait plutôt un salaire décent;
    les mieux payé ... les mieux payés
    après on se demande pourquoi les jeunes ne savent pas écrire ..

    A Grenier - 2015-11-13 11:26
  • merci ma gang de vous autre qui nous faite perdre notre salaire en petite gardienne a 5$/h quand on en gagne 10.75$/h ah mais cest vrai vous sa parait pas sur votre méga paye.......rendu la ...la semaine du 1er décembre aussi ben les garder chez nous toute la semaine temps ka les envoyer 1 journée a lécole...cest vrai quon apprend beaucoup une journée semaine decole...

    parents frustré - 2015-11-13 16:47
  • Désolé, 75 729$ exactement au 1er avril 2014. Pour ceux qui veulent vérifier, tapez échelle salariale enseignant québec. Et si ça fait 8 ans que vous enseignez et que vous n'avez pas encore atteint un salaire décent c'est peut-être parce que vous manquez de compétences. Ceux que j'ai fréquentés à l'université et qui ont terminé il y a 9 ans ont maintenant des postes permanents et gagnent des salaires décents. En plus, une grande partie de ces enseignants se prennent des congés partiels sans traitement. Dans l'école de mes enfants, une enseignante travaille toute l'année dans 8 classes différentes à raison d'une journée par cycle par classe. Je pense que la population est quand même bien renseignée mais jamais on ne pourra avoir raison en discutant avec des enseignants.

    Zazou - 2015-11-13 22:09
  • Les gens frustrés sont ceux qui n'ont pas été assez courageux pour persister et persévérer dans leurs études...Il s'agit sans doute des mêmes qui ont abandonné l'école à quinze ans pour un salaire et des conditions minables. Probablement que leur salaire et leurs conditions sont encore minables aujourd'hui. Aller à l'école permet de rechercher un travail qu'on aime, d'espérer des conditions de travail et un salaire supérieur à la moyenne. Cela signifie aussi faire des efforts et des sacrifices. Les plus enragés parmi ceux qui commentent ne l'ont pas compris. Ce qu'il y a de beau dans le système scolaire québécois...il offre la chance à TOUS de rester sur les bancs d'école. Donc, avant de vomir votre éternelle rengaine de salaire minimum et de pester contre les conditions de travail des enseignants, retournez donc dans votre jeunesse pour vous souvenir de tout ce que vous avez fait...ou n'avez pas fait pour obtenir ce que vous avez maintenant. En passant, je suis enseignant, j'ai voté contre la grève, mais j'en ai assez de lire des commentaires dégradants venant de gens qui ne connaissent rien à l'éducation. Et tant qu'à dire des âneries, vous êtes toujours libres de retourner aux études pour trouver un meilleur emploi. L'école des adultes vous attend!

    JFB - 2015-11-14 06:49
  • Les enseignants veulent obtenir de meilleures conditions de travail et de salaire. Ils ne se battent pas pour le bien des enfants. Et ils sont choqués parce qu'on ne les croit pas. Un travailleur d'une entreprise ne fait pas la grève pour produire un meilleur produit mais bien pour sa propre personne. Donc, demander plus c'est légitime, mais cessez de détourner les enjeux chers profs!
    Les profs dans l'ensemble font une bonne job et je les félicite. Je ne ferais pas ce métier et ils ont tout mon respect. Cependant, ce n'est pas une raison pour leur dire à des demandes irréalistes.
    Plein de gens donnent leurs avis sur le web, incluant les profs sur des sujets qu'ils connaissent plus ou moins. Donc JFB il ne faut pas vous frustrer des commentaires.

    Luicie - 2015-11-15 07:32
  • Est-ce que vous savez si ils vont alller en grève le 1 2 3 décembre finalment?

    Mère - 2015-11-18 08:25
  • Tiens tiens le mouvement s'éssoufle. Leur demande salariale sont maintenant à la baisse

    Jo bine - 2015-11-18 08:26
  • Continuez de voter Libéral pour des homes d'affaires qui vous font peur en vous menaçant de "fermer la shop" si vous ne votez pas pour eux...

    Bernier - 2015-11-20 13:28
  • Ce qu'on oublie trop souvent est que même avec 0%, les fonctionnaires continues de progresser dans les échelons et auront tout de même une hausse salariale. Personne n'a vraiment 0%...

    Peu importe la hausse, ca va couter des centaines de millions qu'on devra aller chercher en taxes et impôts. Au net, votre "hausse" va partir en impôts...

    Vous devriez milliter pour des baisses d'impôts (qui bénéficieraient à vous et aux autres)!

    Mike - 2015-11-25 21:09