Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mars 2016 - 12:19 | Mis à jour : 12:26

Odeurs nauséabondes à Saint-Côme

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 19

En collaboration avec Julio Trépanier

Un citoyen de Saint-Côme, Jean-Philippe Fournier, affirme que depuis quelques mois, des odeurs nauséabondes envahissent son milieu de vie. Or, selon celui-ci, il ne fait aucun doute que le problème provient du site d'enfouissement de la Régie intermunicipale du Comté de Beauce-Sud (RICBS) qui est situé à environ trois kilomètres de son domicile.

L'homme qui a emménagé à cet endroit en juin 2014 raconte qu'à l'époque, la senteur n'était pas présente et qu'il vivait convenablement tout en sachant où était le site d'enfouissement. Toutefois, en août 2015, M. Fournier a commencé à flairer des odeurs nauséabondes envahissantes sur une base quotidienne.

« Au départ je croyais que c'était un voisin qui brûlait des cochonneries dehors. Cependant, la senteur revenait fréquemment le matin et le soir, surtout le dimanche soir où ça devenait intense. En octobre, j'ai commencé à faire le tour des maisons, mais je ne trouvais pas personne qui semblait faire de feu. Plus tard, j'ai eu un premier doute sur le site d'enfouissement », affirme-t-il.

Dans le temps des Fêtes, M. Fournier effectuait une promenade en véhicule tout-terrain sur un site où l'odeur en question y était particulièrement forte. Le lieu sur lequel celui-ci se retrouvait est situé à un peu moins de 700 mètres à vol d'oiseau du site d’enfouissement. Souhaitant pousser plus loin son enquête, ce dernier s’est rendu sur le site de la RICBS. « C'était confirmé, l'odeur provenait vraiment de là et se propageait un peu partout », affirme-t-il.

Un réel problème

Le plaignant a commencé à en parler à des voisins, mais personne ne semblait s'indigner du problème. Jean-Philippe Fournier a alors écrit un message sur Facebook qui a été partagé à maintes reprises et où l'homme a senti un appui majeur de la population dans cette cause.

Ce dernier a alors contacté le ministère de l’Environnement où on lui a conseillé de monter un dossier en écrivant les dates, la température et d'évaluer sur une échelle d’un à cinq à quel point l'odeur était désagréable.

Comme le confirme Yvon Paquet, maire de Saint-Côme, quelques plaintes de citoyens résidant dans le secteur ont été déposées à cet effet. Par contre, celui-ci rappelle qu’il ne faut pas se précipiter dans les accusations hâtives envers la RICBS. « Toutes les hypothèses sont présentement à l’étude, mais il pourrait aussi s’agir d’un problème avec nos étangs ou nos égouts », souligne-t-il.

Du côté de la RICBS, l’organisme a publié un statut Facebook le 20 janvier dernier dans lequel elle indiquait être à la recherche du problème et qu’elle travaillerait de concert avec le ministère de l'Environnement. « À la suite des interrogations de la part d'un citoyen de Saint-Côme-Linière, la Régie intermunicipale aimerait simplement mentionner que d'ici les prochains jours, une surveillance accrue sera faite afin de vérifier si le problème d'odeur vient du lieu d'enfouissement technique ou si le problème serait relié à autre chose », peut-on y lire. « Depuis plus de 30 ans, la Régie s'assure de respecter des normes environnementales strictes afin d'être conforme. Nous vous tiendrons informé des développements », ajoute-t-on.

Contacté par EnBeauce.com, le directeur général de la RICBS, Roger Turcotte, mentionne que l’enquête suit son cours. Dans les diverses pistes étudiées, on croit entre autres que les matières de recouvrement pourraient constituer la problématique. À la recherche de la solution, l’organisme a notamment contacté les responsables du site d’enfouissement d’Armagh, dans Bellechasse, où une situation similaire alimente présentement les tensions locales. Voir à ce sujet article du journal Le Devoir « Les mauvaises odeurs persistent au site d’enfouissement à Armagh ».

Trouver des solutions

Jean-Philippe Fournier ne demande aucune compensation financière et ne souhaite pas déménager. « Il existe des moyens de contrôler les odeurs et je veux que les solutions soient trouvées. Je n'ai pas à endurer ses odeurs », conclut-il.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

19 réactionsCommentaire(s)
  • Si tu demeurait à Est Angus tu ferais quoi
    ?

    payeur de taxes - 2016-03-09 12:35
  • Moi et mon mari pratiquons comme activité le quad et depuis des années nous passons à St-Côme dans les sentiers et jamais eu d'odeurs mais cette année c'est terrible comme odeur (oeuf pourrit) disons que même avec nos casques la visière fermée c'est intolérable et cette odeur est environ vis-a-vis le site d'enfouissement

    4 roues - 2016-03-09 12:57
  • Il serait intéressant de connaître la localisation exacte du propriétaire.
    Le vent provient de l'ouest la majorité du temps.
    Serais-ce une stratégie locale?

    rémi - 2016-03-09 13:02
  • Bravo ça prend une personne pour se lever pour décider les autres de parler et dénoncer. Y a des limites de se ficher du peuple. Les gens ont élu un maire pour qu'ils puissent vivre en toute quiétude, donc fait ta ''job''.

    Elphie-oceanne - 2016-03-09 13:35
  • C'est épouvantable de savoir qu'on enterre toute ces cochonneries! On est entrain de s'empoisonner à la petite cuillère... Faudrait arrêter d'enterrer tout en opter pour un incinérateur comme on fait avec les morts, c'est plus écologique!

    Kebab - 2016-03-09 14:20
  • si vous etes pas content demenager quand les cultivateur etant du purin l'été le monde se plaint tu

    npd - 2016-03-09 14:32
  • ,La première chose que tu aurais du faire, c'était de vérifier avant d'acheter à 3 kl de cet endroit. Si tu n'es pas content déménage, ce site était là avant toi, ou accepte les conséquences de ta décision un point c'est tout.

    Incognito - 2016-03-09 15:16
  • @Incognito Avant de commenter tu lis toi? Qu'est-ce qui n'est pas clair pour toi dans ça: "Jean-Philippe Fournier ne demande aucune compensation financière et ne souhaite pas déménager. « Il existe des moyens de contrôler les odeurs et je veux que les solutions soient trouvées. Je n'ai pas à endurer ses odeurs »" ET quand tu lis le début "L'homme qui a emménagé à cet endroit en juin 2014 raconte qu'à l'époque, la senteur n'était pas présente et qu'il vivait convenablement tout en sachant où était le site d'enfouissement."

    Apprendre à lire - 2016-03-09 16:19
  • Le problème est sectoriel , mais faut pas oublier que ce site d'enfouissement reçoit les déchets de quelques municipalités avoisinantes incluant le grand St-Georges ,donc nous avons tous intérêt à ce que touts les partis travaillent conjointement dans ce dossier.Mr Fournier vous avez notre appui,et sommes certains que vos jérémiades sont fondées et seront règléés bientôt,restera à l'environnement à trouver la solution et il la trouverons .Bon printemps en attendant !

    S.Bureau - 2016-03-09 17:14
  • .....C'est normal que ça sente, c'est un site de ...déchets !!!
    À East-Angus ça sent pas bon mais c'est leur travail...
    porcherie ça sent ci...pétrolière ça sent ça !!!!

    Cessex dont de chialer tout le temps......ben souvent c'est à cause des pleurnichards que ça coute de plus en plus cher !!!!

    Bravo - 2016-03-09 18:04
  • Y en a qui commentent n'importe quoi, sans aucune connaissances de causes, sans êtres concernés, simplement pour atteindre leurs quotas de merde à dire dans une journée... Et ce sont toujours des esprits faibles qui ne sont même pas capable de lire, et comprendre ce qu'ils lisent... Et la journée où le problème dépassera les limites de leurs voisins et se rendra jusqu'à leur propre nez, là ils chiâleront après n'importe quoi encore..... En disant que personne ne fait rien. Ce que Jean-Philipe fait et dénonce là, ce n'est pas pour chiâler, mais plutôt pour que les personnes concernées sachent, et surtout trouvent une solution environnementale au problème.....

    Rosko - 2016-03-09 19:00
  • Bravo, Bravo pour ton texte! Excellente réflexion et ton texte est très soutenue.
    Tu es un exemple. On devrait retourner dans les années 50 comme ça sa coûterait moins cher. Doh!!!

    JaimeLesIncultes - 2016-03-09 19:58
  • Avec ce que je lis comme commentaire y a du '' bon peuple de mouton '', se taire pour éviter que ça coûte $$$, alors c'est tu assez du n'importe quoi. La santé est une priorité dans ce monde d'aujourd'hui, tout ce qu'on mange et respire est en jeu. J'entend bêlé quelques parts des pas de couilles qui se laissent manger la laine sur le dos au lieu de se lever. Ça pas de colonnes.

    Pierre B - 2016-03-09 20:00
  • J'ai eu une réflexion car je suis citoyen de st-come: peut-être qu'il dit faut peut-être qu'il vrai mais demander vous de quelle manière consommer vous? bouffe gaspier sac de plastique carton partout à l'épicerie c'est consommation par dessus consommation. Je mets mes poubelles au mois voir au mois et demie, mais j'esseyais le plus possible de faire attention a ce que je peux consommer dans la semaine. Je ne dis pas au contraire que c'est facile mais reflechissez a ce que vous pouvez bien avoir plus que l'autre et que vous n'utiliser plus. On reçois quand même vos vidange.

    bonne chance à tous

    pout - 2016-03-09 23:02
  • L'option de l'incinérateur éliminerait bien des problèmes. Si c'est bon pour les morts, pourquoi pas nos déchets? Depuis que la majeur partie des gens qui décèdent sont incinérés, les cimetières grandissent pratiquement plus...

    D. Bégin - 2016-03-10 06:46
  • Ce que je déplore c'est que Monsieur Fournier accuse le site d'enfouissement!! Comme le dit le dit le maire de St-Côme-Linière, il se peut que le problème soit ailleurs... Comme le confirme Yvon Paquet, maire de Saint-Côme, quelques plaintes de citoyens résidant dans le secteur ont été déposées à cet effet. Par contre, celui-ci rappelle qu’il ne faut pas se précipiter dans les accusations hâtives envers la RICBS. « Toutes les hypothèses sont présentement à l’étude, mais il pourrait aussi s’agir d’un problème avec nos étangs ou nos égouts », souligne-t-il. Je crois qu'il faut laisser le temps au gens de régler cette situation étant donné que ça ne sent pas toujours.

    Le temps arrange les choses - 2016-03-10 08:35
  • Peu importe la directions des vents, les odeurs sont là. Le village de St-Côme est à 3 kilomètres au sud; La 208e rue, 4 kilomètres à l'ouest; Un récupérateurs d'autos à 3 kilomètres au nord-ouest à St-Philibert. Mais il n'y a pas que les odeurs. Les ruisseaux Grenier et Patrick drainent les eaux vers la rivière Du Loup.

    Mais ne montons pas tout de suite aux barricades - 2016-03-10 09:15
  • Le temps arrange les choses, Travaillez-vous pour la RICBS?

    L'odeur est parfois senti jusqu'au Propac, rivière Patrick et même jusqu'à la 207 ième rue. En VTT, sa sent tout le long de la ligne électrique dans le rang Fernand Bégin. C'est probablement St-Côme oui!!!

    Le maire de St-Côme semble désemparé et dans l'ignorance total. Il essaie d'envoyer le problème dans sa propre cour. C'est spécial qu'il sois prêt à prendre le blâme sur sa propre municipalité. Bravo maire de St-Côme. :)

    Laissons le temps faire ses choses et les gens constateront assez vite que M.Fournier n'a pas vraiment tors dans ses propos.

    LaTêteDansLeSable - 2016-03-10 14:29
  • C'est plate que ce soit pas comme dans l'temps où toutes les municipalités avaient leur site et pour contrer aux odeurs, il y avait toujours du feu en continuité. Mais aujourd'hui avec nos lois stupide, ben vous risquez fort bien de continuer à sentir !!!

    ti-vieux - 2016-03-11 09:14