Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mars 2016 - 10:00

Le Programme assistance bâtiment du RQRA aidera les résidences à se conformer à la loi sur les gicleurs

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) a lancé un nouveau programme pour aider ses membres à respecter les nouvelles normes concernant l’installation de gicleurs.

Le Programme assistance bâtiment consiste à aider les résidences membres du RQRA dans les travaux d’installation pour mieux contrôler les coûts et minimiser les désagréments pour les résidents.

« C’est l’entreprise Devlor qui gèrera le programme. Cette compagnie nous a été recommandée par certains de nos membres. De plus, elle est reconnue pour son expertise », révèle le président-directeur général du RQRA, Yves Desjardins.

Parmi les tâches que Devlar s’engage à accomplir, elle s’assurera d’obtenir tous les permis nécessaires à la réalisation des travaux, d’obtenir les subventions disponibles ainsi que l’aide des Villes concernées. « Elle analysera également les besoins de chaque résidence, car c’est du cas par cas, pour être sûr qu’elle respectera les normes demandées à la fin des rénovations. Ce n’est pas gratuit, mais il s’agit d’une offre clefs en main », ajoute M. Desjardins.

Il mentionne aussi que les membres du RQRA accordent la plus haute importance à la sécurité des résidents. « Il faut cependant comprendre qu’il n’est pas simple d’installer des gicleurs dans un bâtiment existant, habité de surcroît. Il est aussi important de réaliser l’importance de planifier à l’avance des travaux de cette envergure. En plus des permis, les plans devront être approuvés par un ingénieur. »

L’un des principaux problèmes que rencontreront les propriétaires des résidences lors des travaux est qu’ils devront installer les gicleurs alors que les lieux sont habités. « Les travaux prendront plus de temps et il faudra tenir compte de la réalité des résidences. Nous avons un plan pour aider les gestionnaires à planifier les travaux », enchaîne le PDG. L’une des solutions possibles qui est présentement envisagée est de profiter des sorties des résidents pour installer les gicleurs.

Rappelons qu’en 2015, le gouvernement du Québec une législation obligeant toutes les résidences pour aînés existantes à être équipées de gicleurs. Les propriétaires de ces résidences auront cinq ans, soit jusqu’en 2020, pour s’y conformer. Dans la foulée, le RQRA avait annoncé son intention de mettre sur pied un programme d’accompagnement conçu pour les résidences.

En terminant, mentionnons qu'il a plus de 300 résidences membres du RQRA qui devront mettre à jour leur système de gicleurs, dont 33 en Chaudière-Appalaches.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.