Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 mars 2016 - 13:29 | Mis à jour : 17:04

L'ADOberge lance une campagne majeure de financement

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 2

L'organisme communautaire de Chaudière-Appalaches, l'ADOberge, a lancé aujourd'hui à Saint-Georges une campagne majeure de financement qui a pour objectif d'ouvrir une maison d'hébergement temporaire pour les adolescents de 12 à 17 ans de six lits à Saint-Georges.

L'organisme propose à des jeunes de venir habiter temporairement dans cette maison pour pouvoir remettre leur vie sur les rails et ce peu importe le problème, que ce soit le décrochage scolaire, problèmes de toxicomanie ou d'alcoolisme, intimidation ou tout autre problème qui touchent la réalité des jeunes d'aujourd'hui. Des intervenants sont présents pour aider les jeunes à se sortir de leurs problèmes et à s'accomplir en tant qu'individu. Une maison de ce type existe déjà à Lévis et celle-ci compte neuf lits. 

L'ADOberge doit malheureusement refuser plusieurs jeunes ou doit les mettre en attente, car elle ne peut pas répondre à la demande qui ne fait que grandir depuis les dix dernières années. Selon les calculs de l'ADOberge, une maison à Saint-Georges coûterait 450 000 $ pour les deux ans du projet pilote en frais d'opération, ce qui permettrait d'accueillir 85 jeunes supplémentaires, soit 66 % de plus dans toute la région de Chaudière-Appalaches. Elle permettrait également d'éviter aux jeunes de faire entre une heure et deux heures de route, en plus d'alléger l'attente.

Une jeune femme de Saint-Georges âgée aujourd'hui de 17 ans, Alexandra Prévost, a raconté son passage à l'ADOberge il y a quelques mois. Celle-ci a passé 60 jours dans la maison et elle croit que ce projet serait un gros plus pour la ville et la région. « Personnellement j'ai vécu beaucoup d'intimidation pendant quatre ans et j'ai eu l'opportunité malgré une attente de cinq semaines de pouvoir rentrer dans le Centre. J'étais malheureuse, car l'intimidation m'avait enlevé toute mon estime de moi, j'étais plus anxieuse et agressive à la maison. L'aide de l'organisme m'a vraiment aidée et même si je n'y suis plus, j'ai toujours un soutien qui est fait par téléphone avec des responsables qui sont là-bas. Toutefois, j'ai trouvé difficile d'être loin de ma famille et de mes amis et je crois que d'avoir une maison à Saint-Georges serait vraiment bénéfique pour tous les jeunes de la région », souligne l'adolescente.

La campagne de financement est coparrainée par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier et par le préfet de la MRC Beauce-Sartigan Pierre Bégin. Les deux hommes ont d'ailleurs annoncé qu'ils contribueront respectivement à 15 000 et 10 000 $ par année pendant deux ans au projet de l'ADOberge à Saint-Georges. « Les jeunes c'est notre avenir. Ce projet permet à des jeunes qu'on pourrait échapper de revenir vers la société et devenir des actifs », affirme M. Lehouillier. M. Bégin avait sensiblement les mêmes propos et invite la grande région de Chaudière-Appalaches à faire preuve de solidarité, surtout les gens d'affaires. « Ensemble nous avons le pouvoir de faire une différence dans le quotidien des jeunes », déclare-t-il. 

Il est possible d'obtenir plus d'informations sur les ententes de visibilité, les commandites, les dons matériels ou monétaires à l'organisme en visitant le site Web www.adoberge.com ou en contactant le directeur général de l'organisme, Jérôme Métivierm au 418-834-3603.

L'ouverture de la maison l'ADOberge à Saint-Georges est prévue pour l'automne 2016.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il est grand temps que nous les citoyens de notre belle ville apportons une main secourable à des jeunes en stress situationnel. C'est à cet âge
    que nos jeunes sont vulnérables et malheureusement faute de renforcement positif pensent au suicide. Je ferai ma part de citoyenne soit dans une collecte ou comme bénévole à temps partiel pour une retraitée du milieu médical. Félicitations aux responsables qui ont enclenché ce beau projet réalisable surtout en 2016. Quel bel espoir pour notre société de demain.

    soleil50 - 2016-03-11 16:28
  • Enfin une place pour nos jeunes qui sont en situation de stress. Félicitations pour toutes les personnes qui œuvres à ce magnifique projet. Ces jeunes sont notre société de demain. C'est à nous de leur offrir une main tendue pour les aider quels que soient leurs problèmes. Je serai heureuse de participer à une collecte ou comme bénévole retraitée de la santé. Bravo et je suis heureuse de faire partie de cette belle ville. Je vous souhaite des mécènes compatissants et généreux. Que Dieu enveloppe votre beau projet.

    soleil50 - 2016-03-11 16:34