Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mars 2016 - 12:11

Le président de Transport Action Canada Harry Gow n'est pas d'accord avec le démantèlement de la voie ferrée pour la véloroute

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 18

Le président de Transport Action Canada (TAC), Harry Gow, n'est pas d'accord avec le démantèlement de la voie ferrée entre Notre-Dame-des-Pins et Vallée-Jonction dans le projet de véloroute.

Selon l'homme, la MRC Robert-Cliche gaspille 453 317 $ dans ce projet, soit le montant octroyé à CFG construction de Québec pour faire les travaux, car le démantèlement de la voie ferrée n'est pas nécessaire. « Il y a une possibilité de faire une piste cyclable parallèle à la voie ferrée ou tout simplement de faire comme nos amis américains des pistes cyclables avec des rails. La MRC doit faire demi-tour rapidement ou le gouvernement du Québec doit s'en mêler », affirme M. Gow.

L'homme explique que même si cette voie ferrée a été moins utilisée dans les dernières années, celle-ci avait encore un potentiel intéressant. « Il y avait même une possibilité d'expansion », soutient-il en soulignant que le train est encore aujourd'hui un moyen de transport fiable et plus écologique que les camions et les autres véhicules automobiles.

Si M. Gow croit qu'il est possible de restituer les rails plus tard, ce dernier déclare qu'il s'agirait d'une autre facture qui est évitable. « La solution est simple. La voie ferrée et la piste cyclable qui cohabite tout simplement », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

18 réactionsCommentaire(s)
  • Les coûts: Si La MRC de Robert-Cliche démantèle les 32 km de voie ferrée cela laisserait une section alors isolée de 110 km de voie ferrée inutilisable, donc l'investissement public de 8.3 millions$ déjà dépensé pour l'acheter serait complètement gâché. De plus, pour remettre les rails sur l'emprise de 32 km cela engloutirait au bas mot 22 millions de dollars de plus.

    Harry Gow - 2016-03-17 14:07
  • Encore un autre qui rêve au chemin de fer.

    Alain - 2016-03-17 15:40
  • J'invite les critiques du train à lire quelques articles intéressant. On veut s'attaquer au marché américain? Alors ça prend les infrastructures solide et en santé en matière de transport. Ce n'est pas les cyclistes qui crées des emplois, à part peut-être quelques emplois saisonniers au salaire minimum. Démanteler la voie ferré avec le contexte économique qui s'en vient plutôt que de favoriser une reprise avec une entreprise fiable déjà implantée plus en aval de la Chaudière, c'est un non sens. Vous croyez que le train est dépassé, c'est plutôt vous qui êtes prisonniers des années 90. En 2016, le train est sur le point de redevenir le moyen de transport par excellence partout dans le monde, des voies abandonnées aux états-unis reprennent du service partout. Pourquoi au Québec serions nous différents et avons nous l'audace de prétendre pouvoir nous passer d'une telle infrastructure, sachant que malgré des investissements de remises en état important, sa durée de vie dépasse les 100 ans? Pourquoi refaire l'erreur qui a été commise dans les Laurentides, alors que de nos jours on étudie des projets de trains de banlieu et de cohabitation rail/piste? Nous avons la chance d'avoir les 2, nous devons garder les 2.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2016/03/16/001-budget-provincial-monde-affaires-mesures-relance-gouvernement.shtml

    En savoir plus sur les projets entourant le train du nord:
    http://www.journallenord.com/Actualites/2014-12-17/article-3980173/La-ligne-Saint-Jerome-va-bon-train/1

    http://www.linformationdunordsainteagathe.ca/actualites/2015/12/2/le-retour-du-p-tit-train-du-nord--c-est-pas-demain-la-veille.html

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2015/07/16/002-route-verte-financement-entretient.shtml



    Pat Pruneau - 2016-03-17 16:07
  • Je comprends et partage votre souci pour des transports plus écologiques M. Gow, mais sauf mon respect, savez-vous dans quel état est présentement ce que d'aucuns osent encore nommer une «voie ferrée»? Je serais curieux de connaître les coûts pour la remettre en état sans même qu'elle ne soit démantelée. Ça doit s'approcher dangereusement de ceux pour en implanter une toute neuve.

    Frédéric Poulin - 2016-03-17 16:26
  • Encore un autre J-M Giguère qui essayait de faire à croire au monde que l'avenir de la Beauce passait par le train, à l'entendre parler la Beauce allait faire faillite si il ne remettait pas le train en marche bla bla bla tout ça pour quêter des subventions. Cé drôle à ce que je sache la Beauce se porte très bien même sans train mais de l'argent en moins dans les coffres du gouvernement (subventions).Les gouvernement ben, pas plus fin eux ils donnent.

    un contribuable tanné de payé - 2016-03-17 16:43
  • Pour répondre à la question plus haut ;
    Revitaliser le chemin de fer entre Scott et Charny, là où il roule, à coûté 300 000$ / km.
    Et la région de la nouvelle-beauce, bénéficie ainsi, d'un chemin de fer, viable, en vie, et utile à sa communauté.

    Actuellement ; le montage financier de la veloroute, coûtera 416 600 $ / km.
    Et deviner qui va le payer.....
    Une levée de fonds ?

    Mais encore pire ; laisser place à l'asphalte, plutôt qu'aux rails aura quel impact ?

    D'ailleurs, saviez-vous que le Gouv. Du Québec a syndé de moitié le budgets alloués à l'ENTRETIEN des voies cyclables....
    Ce n'est pas auto-suffisant comme infrastructure.

    Ayons de la vision, pour nos enfants, et notre développement économique ; unissons la Beauce, d'un bout à l'autre VIA les DEUX MOYENS de transport.

    Volt'aire - 2016-03-17 17:55
  • tant qu'a avoir la pensée magique..... ils auraient pu passer l'autoroute sur la rang St-Charles...juste a faire l'asphalte et c'est tiguidou ;-)

    Gratien - 2016-03-17 18:00
  • Félicitation M.Gow , enfin quelque un qui ose dire la vérité , oui le démantèlement des rail dans toute la Beauce , vas plongé celle ci dans un marasme économique drastique et négatif , la conclusion est simple donner la possibilité de reprendre le transport ferroviaire dans toute Beauce qui ouvrira une porte encore plus économique avec le SUD pour que les industries puissent avoir accès a une économie plus efficace et rentable que les camions , de ce fait les emplois vont ressurgir dans notre région donc ce qui entraînera des familles et un plus pour l ajout parallèle ( exemple Ste-Maie Beauce )des rails pour le loisir , tous en seront plus que gagnants ..... je ne comprend pas a date que la MRC et notre gouvernement Ministère du Transport Québec ne sont pas capable de faire ce simple calcul et mette par l abolition des rails , en péril économique toute la Beauce .....pourquoi faut il que se soient des gens de l extérieur de notre province qui eux voient notre propre perte économique face a l enlèvement de notre transport ferroviaire ? MRC et MTQ pouvez vous le comprendre vous !

    GIGUÈRE HÉLÈNA - 2016-03-17 18:12
  • HARRY GOW ONT NA PAS BESOIN DE TOI POUR NOUS DIRES QUE FAIRE DANS LA BEAUCE ONT EST ASSEZ






    HARRY GOW dans la Beauce ont est assez adultes pour savoir ce donc ont a besoin ont na pas avoir une personne de l.exterieur pour nous dire que faire vous restez chez vous avec vos conseils





    ghislain - 2016-03-17 19:39
  • Avoir un autre mode de transport en réserve ne peut certainement pas être néfaste pour la Beauce. Les temps changent et parfois le vent tourne vite. QUi sait si demain nous n'aurons pas besoin de réutiliser ce mode de transport plus écologique et plus économique, mais plus lent. Tout n'a pas besoin d'être livré le lendemain. Il y a un transporteur ferroviaire qui opère la portion Scott - St-Lambert et qui serait certainement prêt a offrir ses services si les rails étaient en état. La piste cyclable est en effet un plus pour tous mais il serait bien plus bénéfique de la faire cotoyer la voie ferrée qui pourrait être réhabilitée dans le futur selon les besoins. Quand on y pense, une piste cyclable n'apporte que très peu de revenus direct ou indirect par rapport a son coût d'entretient. Le cycliste est habituellement un citoyen habitant a proximité de la piste elle même. Il apporte ses bouteilles d'eau et son sandwich, fait son tour de vélo puis retourne a la maison, chez lui. Quand aux touristes, ils ont accès a des pistes cyclables un peu partout et ils ne vont habituellement pas effectuer un long trajet et dépenser de l'essence pour aller sur une piste cyclable avoisinante.

    Pierre C Veilleux - 2016-03-17 21:11
  • Mr Ghislain, votre commentaire est loin d'être flatteur pour tous les Beaucerons qui vous lisent. Es-ce qu'un Beauceron doit se limiter aux conseils ou suggestions qui viennent de quelqu'un n'habitant pas cette région ? Si nous appliquons votre façon de voir, nous devrions jeter a la poubelle nos téléphones intelligent qui n'ont pas été inventé par un Beauceron a ce que je sache. Nous ne devrions pas non plus boire notre jus d'orange le matin puisque les oranges viennent de la Floride. En espérant aussi que vous ne ferez pas affaire avec un médecin qui pense comme vous lorsque vous arriverai a Quebec pour vous faire traiter pour un cancer ...et que le médecin vous dira qu'il ne traite que les habitants de sa région.

    Pierre C Veilleux - 2016-03-18 08:21
  • Je reste dans ma constance que OUI le Québec et surtout la Beauce se doit de se donner toutes les possibilités de grandir dans son économie et ces attraits touristiques , de ce fait garder en vue que celle ci fait parti de la voie ferrée adjacente avec la piste cyclable , la Beauce se doit de se prémunir des deux , cela fait partie des atouts locales et régionales ,la ville de Ste-Marie Beauce en a fait l exemple de conserver l implantation économique et en parallèle touristique et d autre villes de la Beauce en ont compris l importance ,Pourquoi pas en bénéficier des deux , un bon joueur garde toujours plus que un atout en main , pour prévenir se qui se déplacera sur son échiquier

    HÉLÈNA GIGUÈRE - 2016-03-18 10:53
  • M. Gow, Je suis en parfait accord avec votre intervention. Non seulement la MRC s’engage dans une dépense totalement inutile de 450 000$, mais elle n’est pas au bout de ses peines. En fait, l’appel d’offre pour le démantèlement concerne seulement l’enlèvement des rails. Fait étrange, la dépense la plus importante lors du démantèlement d’une voie ferrée se situe dans la décontamination des sols, une étape incontournable et obligatoire. Or, dans notre cas en Beauce, le sol est en plus constitué de poussière d’amiante, un matériau extrêmement cher à manipuler. La MRC tente donc de faire avaler à la population que le démantèlement sera de 453000, or en en coûtera bien plus cher, soit dans les 6 chiffres, reste à voir si il y a un 1 ou un 2 devant ceux-ci. Il est évident que la stratégie de la MRC est de rapidement éliminer la voie ferrée afin d’éviter un revirement du gouvernement sur le dossier, drôle de façon d’agir pur des gens qui méprisaient la voie ferrée. La population est en train de s’e faire passer toute une, si vous tenez réellement à la piste cyclable, exiger que ce projet soit revu.

    Benoît - 2016-03-18 12:10
  • Je ne sais pas dans quel état est la voie ferrée mais la démanteler est une grossière erreur. Alors que beaucoup de pays développent ce mode de transport les Beaucerons, eux, ne pensent qu'à leurs "chars" et à leurs "Van". Mais ils ne pensent pas aux coûts d'entretien des routes brisées par ces lourdes "Van" et les risques d'accidents supplémentaires. Imaginez faire le trajet St-Georges-Québec où Montréal abord d'un wagon avec table et restaurant sans les soucis de la route, le transport de marchandise à moindre coût, les bienfaits pour l'environnement etc etc. Un jour, il faudra bien revenir à ce mode de transport. N'oublions pas que c'est grâce aux trains que le Canada s'est développé! Alors, Beaucerons, soyez avangardistes!

    Réjean B. - 2016-03-18 14:20
  • Enfin je lis une opinion qui fait vraiment écho à la mienne. Cette hypothèse a-t-elle vraiment été analysée ou au moins... évaluée? Pourquoi «détruire» une structure de base déjà existante... Est-elle si désuète ou carrément non sécuritaire à ce jour...? J'espère que les responsables donneront suite pour expliquer leur décision de démantèlement, surtout si on considère les coûts énormes qui sont impliqués!!! Merci!

    Pierrette - 2016-03-18 19:08
  • A lire les commentaires élogieux pour un chemin de fer construit en 1890 avec des normes du temps et traversant en plein coeurs les villages, il est facile de voir que ce sont des commentaire écris par des gens qui ne sont pas du coin, qui essais avec leurs belles plumes de changer l'opinion des gens, des faiseux de propagande .

    Roberto - 2016-03-20 07:30
  • M. Roberto

    Je suis un Georgiens et je suis en parfait accord avec les précédents commentaires émis. Les gens écrivent d’une belle plume lorsqu’ils savent ce dont quoi ils parlent. Je ne vois pas comment des gens de l’extérieur pourraient être si préoccupés par un dossier régional.

    Si ce chemin de fer est à ce point archaïque, pourquoi des entreprise de Scott-Jonction et Saint-Lambert utilisent la voie ferrée réhabilitée et sécuritaire du Québec Central pour importer ou expédier leur marchandises qui pour certains les expédies jusqu’au Mexique?

    Le point soulevé ici est la dépense totalement farfelue que s’apprête à dépenser la MRC Robert-Cliche pour un projet qui n’est toujours pas subventionné. Exiger des élus que l’argent soit dépensée de façon durable et intelligente est tout-à-fait légitime et ce n’est certainement pas une question de propagande. L’attitude de la MRC de vouloir attacher les mains du gouvernement au détriment des contribuables est choquante et il est normale que des citoyens avertis s’en mêlent.

    Je me questionne également sur le financement de Desjardins qui a allongé un gros montant pour un projet incertain et sous bail. De plus, Desjardins est partenaire de l’alliance SWITCH (alliance pour une économie verte) dont le transport par rail a été identifié comme levier majeur. Il est donc assez paradoxal qu’un directeur régional investisse les fonds des membres pour un démantèlement qui va à l’encontre de ses objectifs. Desjardins devra répondre de cet investissement sous peu dans ce dossier. Des ristournes plus généreuses auraient été plus bénéfiques pour les membres Desjardins dont je fais partie.

    Si le dossier de la MRC reste dans cette veine, la piste cyclable ne verra jamais le jour. La Beauce mérite une piste cyclable, mais pas au détriment de son futur.

    Je propose même à Manac d’envisager de commencer à construire des wagons, ce seraient tellement riche pour la Beauce. La demande est à ce point que la Gaspésie songe à s’y mettre.

    Benoît - 2016-03-20 18:29
  • Je pense que M. Gow a raison, que l'on ajoute simplement de la terre sur les rails. Les couts pour décontaminer seront minimum trois fois le cout pour enlever la voie ferrée et boufferons ainsi la mise de fond de la polulation.

    Louis-Francois - 2016-03-25 06:45