Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 avril 2016 - 15:38 | Mis à jour : 17:15

Les Surbookées du désert amassent des fonds lors d'un cardio-thon au Centre Tonus

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Les Surbookées du désert tiennent un cardio-thon ce samedi au Centre de mise en forme Tonus de Saint-Georges afin de financer leur participation au Trophée Roses des sables.

Ce duo, formé de Marie-Claude Hardy et Caroline Quirion, amasse des fonds pour ce rallye qui aura lieu en 2016. En plus de payer les dépenses reliées à leur participation, les Georgiennes vont remettre 10 % de l’argent recueilli d’ici leur départ en octobre prochain à la Société de l’Alzheimer de Chaudière-Appalaches. Une autre part de 10 % servira à financer un enfant marocain pour qu’il puisse avoir accès à une éducation et à des soins de santé.

Ainsi, de 8 h jusqu’à 20 h ce soir, les gens sont invités à se rendre sur place et à utiliser l’un des appareils cardio-vasculaires en retour d’une contribution monétaire. Pour une équipe de quatre à six personnes, il en coûte 200 $ pour courir ou pédaler pendant deux heures. Si la personne est seule, le coût est de 25 $ pour 30 minutes. Tout le monde est invité à participer, il n’est pas nécessaire d’être membre de l’endroit.

Avec l’aide du propriétaire du Tonus, Dany Girard et de la naturopathe, Anick Lalancette, Mmes Hardy et Quirion continuent leur remise en forme. Jusqu’à maintenant, elles ont perdu un poids combiné de 90 lbs. « C’est un beau projet. Elles sont motivées et ont un but à atteindre, affirme Mme Lalancette. Je les aide avec leur plan alimentaire et à régler les problèmes de santé qui surviennent ou qui pourraient survenir pendant leur préparation. »

De son côté, M. Girard et son équipe d’entraîneurs supervisent leur entrainement afin qu’elles atteignent leur objectif avec leur départ pour le Trophée Roses des sables. « Ce ne sera pas facile dans le désert en raison des conditions météorologiques et des efforts physiques qu’elles devront déployer. Elles ont décidé de prendre leur santé en mains et je les appuie dans leur démarche », ajoute M. Girard.

En avant-midi, deux conférenciers sont venus motiver les participants. Sylvain Giguère et Roger Bérubé, qui ont respectivement perdu 200 et 245 lbs, ont raconté leur cheminement au cours de leur perte de poids. « C’est gratifiant d’aider les gens à atteindre leurs objectifs et d’avoir la chance d’influencer leur parcours pour le mieux », mentionne M. Giguère qui est un ami de Mme Quirion.

Un peu plus tard, M. Bérubé a pris la parole, racontant de quelle façon il est passé de 470 lbs à 225. Il a notamment parlé d’un moment qui l’a profondément marqué lors de sa perte de poids. « Je devais faire des sprints de 200 m sur la piste d’athlétisme alors que je pesais un peu plus de 350 lbs et il y avait une partie de soccer au milieu de la piste avec des spectateurs. Je craignais leur jugement, mais, pendant que je courrais, un jeune garçon d’environ huit ans est venu me voir pour m’encourager et me dire que j’allais changer ma vie. Il ne sait pas à quel point c’est lui qui a modifié mon existence. À partir de ce moment, je n’hésitais plus à sortir dans la rue pour courir », raconte M. Bérubé.

Il est possible de consulter la page Facebook de M. Giguère en cliquant ici et celle de M. Bérubé ici.

Pour en connaître davantage sur les motivations de Caroline Quirion et Marie-Claude Hardy, leur offrir un soutien financier ou encore devenir un de leurs partenaires, communiquez avec elles par courriel à surbookeesdudesert@hotmail.com; via leur page Facebook; sur leur Blogue personnel; ou sur Twitter à « @Surbookeedesert ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.