Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2016 - 15:29 | Mis à jour : 16:07

Une nouvelle collection de bijoux au profit de l'AFMRC en vente dès le 20 avril

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

L’Association des familles monoparentales et recomposes de la Chaudière (AFMRC) lance la cinquième édition de sa vente de bijoux créés par la joaillière Geneviève Bilodeau pour se financer.

Cette année, le concept de base se veut plus amical. « Nous utilisions souvent l’image d’une mère et de sa fille, mais cette fois, nous avons opté pour une approche plus amicale, à l’image d’un souper de sacoches », révèle la directrice de l’organisme, Nancy Lacroix.

Mme Bilodeau a créé dix parures différentes, dont quatre colliers (de 21,95 $ à 24,95 $), deux bracelets (14,95 $), deux paires de boucles d’oreilles (9,95 $), un porte-clefs (4,95 $) et un assortiment de huit indicateurs pour coupes de vin (14,95 $). Ils sont disponibles au local de l’Association ainsi qu’à la boutique de la joaillière du 20 avril jusqu’à la fin septembre. Mentionnons que 40 % des profits seront remis à l’AFMRC.

« Je me suis inspirée de la mode actuelle, J’ai donné un côté plus ethnique et bohémien à mes créations tout en y incorporant des éléments filigranes. C’est ce qui ressort au niveau des tendances cette année. Aussi, les bijoux sont plutôt sobres. Je voulais qu’ils s’adaptent au plus grand nombre de situations possibles pour inciter les gens à s’en procurer », explique Mme Bilodeau.

À l’achat trois bijoux (excluant le porte-clefs), un livret de coupons d’une valeur de 40 $ sera remis aux clients.

L’objectif de la campagne de financement est de 1 000 $. Cela représente environ ce que l’AFMRC a amassé en moyenne au cours des quatre premières éditions. C’est Mme Bilodeau qui s’occupe de la partie création depuis la première année de la campagne de financement en 2011. « Je me suis lancée en affaires en 2008. Après trois ans à travailler à mon compte, je voulais m’impliquer dans la communauté, mais je ne voulais le faire complètement seule, j’avais besoin de soutien. C’est là que l’AFMRC m’a approché pour créer une collection de bijoux afin de financer l’organisme », ajoute-t-elle.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.