Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 avril 2016 - 14:00

TASBI : des questions demeurent malgré l'annonce du ministre Barrette

Plusieurs interrogations persistent pour le regroupement des paramédics desservant les territoires de la Beauce, de Bellechasse, des Etchemins et de la région de Lac-Mégantic (TASBI) à la suite de l’annonce du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sur la refonte du contrat de services dans le secteur des services préhospitaliers d'urgence.

Selon le président de TASBI, Pascal Jacques, il n’y a toujours pas de réponse en lien avec les horaires de faction. « Est-ce que les sommes qui seront économisées par la nouvelle réforme seront réintroduites dans le réseau qui manque d’effectif ? Nous ne sommes pas contre la vertu, mais nous n’avons aucune garantie en ce sens », précise-t-il.

L’une des mesures annoncées, jeudi matin, concerne la reconnaissance pleine et entière du statut des entreprises ambulancières en tant qu’employeur privé. Le regroupement se questionne alors sur le retrait du ministère de la Santé et des Services sociaux dans les négociations qui sont toujours en cours.

Campagne de sensibilisation

Les paramédics de TASBI sont tout de même satisfaits que certaines de leurs demandes aient été entendues. La prise en charge du processus d’acquisition des véhicules et de l’équipement afin de réaliser des économies est très bien perçue. La révision du mode de financement des entreprises ambulancières est aussi un élément réclamé depuis plusieurs années.

Pour le président de TASBI, il n’y a aucun doute: « La campagne de sensibilisation lancée ce printemps sur le Web et les médias sociaux a certainement eu un impact. Il s’agit d’une réforme majeure dans les services préhospitaliers. Certaines recommandations des rapports Ouellet et Robillard ont enfin été suivies. Il reste maintenant à savoir où les économies seront investies », souligne M. Jacques.

Des rencontres auront lieu dans un avenir rapproché afin de faire le point sur la situation actuelle et évaluer l’implication de ces mesures quant au service à la population.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.