Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 avril 2016 - 05:59

Une relève artistique de qualité à l'école des Appalaches

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

L'école des Appalaches a présenté pour une 16e année consécutive la finale locale de Secondaire en spectacle le vendredi 1er avril dernier à l'auditorium de l'école.

C'est une cinquantaine d'élèves qui ont été impliqués dans la soirée, dont une trentaine est montée sur scène pour présenter sept numéros en compétition et six numéros hors-concours.

Le jury a eu la lourde tâche de départager les gagnants à la fin de l'événement. Celui-ci a choisi deux numéros afin de représenter l'école des Appalaches lors de la finale régionale. En première position, il s'agit du guitariste Félix Lafontaine pour sa création intitulée « Slow-Mo Dook Kick ». En plus de la guitare électrique, l'adolescent avait également composé et enregistré la trame sonore qui l'accompagnait. La deuxième place a été remportée par la troupe de danse « Rythmiss », composée de Juliette Pouliot, Léanne Racine, Megan Fortier, Mélodie Jolin, Évelyne Bégin, Arianne Lapointe, Andréanne Fortier, Marion Boutin, Alexandra Bouchard, Mae Goudreau, sans oublier la participation de Jade et Sarah Bouchard, pour leur création en danse intitulée « L'évasion ». Ce numéro a d'ailleurs été élu le « Coup de coeur » du public.

Le jury a eu de la difficulté à choisir le prix « Coup de coeur » et en a donc décerné deux, soit à la troupe de danse « Iconic » pour son numéro « Arm-Y » ainsi qu'à Arianne Lapointe et Claudie Jalbert pour leur interprétation de la chanson « Pour que tu m'aimes encore » de Céline Dion.

Le jury était composé d'Anne-Marie Dupuis, Alexandra Lapointe, Marie-Pier Paquet et Audrey Samson ainsi que de Nicolas Loignon.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.