Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 mai 2016 - 14:33

La TASBI a procédé au dépôt de la pétition à l'Assemblée nationale du Québec

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le regroupement des paramédicaux qui dessert les territoires de la Beauce, de Bellechasse, les Etchemins et la région de Lac-Mégantic (TASBI) a procédé jeudi matin au dépôt de la pétition à l'Assemblée nationale du Québec. 

Cette pétition, qui a été lancée en février dernier en même temps que la campagne de sensibilisation sur le Web et les réseaux sociaux, a recueilli un total de 4383 signatures. En plus de la version électronique, des citoyens de Lac-Mégantic ont fait circuler une version papier qui a recueilli plus de 800 signatures.

Le président de la TASBI, Pascal Jacques, est d'avis que l'appui de la population était nécessaire pour sensibiliser les députés à cette réalité. « Nous multiplions les demandes depuis
plusieurs mois concernant les délais de réponse trop longs et le manque d’effectifs. Nous voulons que nos demandes, appuyées par la population, soient enfin entendues », mentionne-t-il à sa sortie de l’Assemblée nationale.

Lors de la récente annonce du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sur la refonte du contrat de services dans le secteur des services préhospitaliers d'urgence, il n’y avait toujours pas de réponse en lien avec les horaires de faction. Pourtant, cette revendication est majeure pour tous les ambulanciers et la population des régions. C’est la raison pour laquelle les paramédicaux de TASBI ont lancé quatre capsules vidéos sur le Web et les réseaux sociaux au cours des dernières semaines avec différentes situations de la vie quotidienne où les paramédicaux ne sont pas en mesure d’arriver à temps.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.