Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 mai 2016 - 14:12 | Mis à jour : 14:18

Un Mariverain désire amasser 42 000 $ en rasant sa barbe pour Leucan

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Yvan Labbé, un résident de Sainte-Marie, a accepté de raser sa barbe qu’il laisse pousser depuis 42 ans à l’occasion du Défi têtes rasées de Leucan.

Pendant plusieurs années, plusieurs personnes lui suggéraient de poser ce geste, dont l’animateur du 101,5 FM, Jean-François Routhier. « Je répondais toujours qu’il n’y avait pas de prix pour ma barbe », mentionne M. Labbé. C’est finalement le coprésident d’honneur du Défi dans Beauce-Nord, Benoît Paré, qui a convaincu le Mariverain de mettre sa barbe à prix. « Je l’ai croisé dans un restaurant. Il est venu me voir pour me parler de la cause. Il m’a suggéré un objectif de 20 000 $. Les autres clients du restaurant m’ont encouragé. “Imagine à quel point tu pourrais aider les enfants malades avec cette somme”, me disaient-ils. C’est à ce moment que j’ai fini par accepter », raconte M. Labbé.

Jusqu’à maintenant, celui-ci a amassé plus de 11 500 $ en un peu plus de quatre jours. « Je possède deux entreprises. J’ai donc contacté mes clients et mes fournisseurs pour qu’ils m’aident à atteindre mon nouvel objectif qui est maintenant de 42 000 $, soit 1 000 $ par année », affirme-t-il.

Pour encourager le Beauceron dans sa quête, il est possible de lui faire un don à partir du site Internet de Leucan (cliquez ici). Yvan Labbé s’engage également à remettre 1 $ par canne de sirop d’érable et de pot de beurre d’érable vendu.

Le rasage de sa barbe aura lieu le 4 juin prochain au IGA Extra Boucherie Veilleux de Sainte-Marie.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.