Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juin 2016 - 14:34 | Mis à jour : 14:45

Leucan récolte 108 200 $ au Défi têtes rasés de Saint-Georges 2016

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Leucan peut dire mission accomplie pour l'édition 2016 du Défi têtes rasées de Saint-Georges présenté par Proxim, qui s'est tenu au Carrefour Saint-Georges, alors qu'un montant de 108 200 $ a été récolté pour l'organisme dont 56 965 $ par le porte-parole de cette année, Charles Dutil, président et chef à la direction de Manac.

M. Dutil était heureux de passer sous le peignoir pour une deuxième fois pour la cause. Ce dernier s'est dit plus que satisfait du montant qu'il a recueilli pour l'organisme.

L'enfant porte-parole, Matthew Gagnon, qui est âgé de huit ans a amassé pour sa part un peu plus de 600 $. Le jeune avait été diagnostiqué avec la leucémie à l'âge de deux ans et demi. Il a passé par plusieurs jours de traitement et l'aventure n'a pas été facile, ni pour lui, ni pour sa famille. Aujourd'hui, il a vaincu la maladie, mais il a malheureusement perdu une amie qui est décédée du cancer et c'est pourquoi ce petit bonhomme a voulu s'impliquer doublement pour Leucan.

Depuis maintenant 13 ans, des centaines de personnes de la région ont posé le geste difficile, mais si gratifiant de se raser la tête pour les enfants atteints de cancer. Rappelons que dans la province, près d'une famille par jour reçoit le terrible diagnostic. En participant au Défi et en amassant des dons, Leucan peut offrir des services distinctifs et adaptés aux enfants atteints de cancer et leur famille, en plus de financer la recherche clinique, ce qui a permis de faire passer le taux de survie de 15 à 82 %.

Normand DeLessard a capté des images du Défi têtes rasés de Saint-Georges 2016.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.