Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2016 - 11:35 | Mis à jour : 13:24

La SQ Beauce-Sartigan accueille deux cadettes policières pour l'été

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La Sûreté du Québec de la MRC Beauce-Sartigan accueille les cadettes policières Marité Bolduc et Joannie Nadeau qui circuleront sur le territoire jusqu’à la fin du mois d’août.

Celles-ci arpentent depuis la semaine dernière les rues et les pistes cyclables de la MRC pour y faire de la prévention et de la surveillance, en plus de couvrir des festivités dans la région. « Notre premier mandat est d’aller rencontrer les gens et de discuter avec eux afin de savoir s’ils ont des suggestions pour remédier à certaines problématiques, que ce soit dans les parcs, sur les pistes cyclables ou au niveau de la circulation », explique la cadette Bolduc.

À titre d’exemple, elles avertiront les citoyens qui circulent avec des écouteurs sur les oreilles que c’est interdit et que cela pourrait représenter un danger tant sur une piste cyclable ou sur la route. « Ils risqueraient de ne pas entendre arriver un cycliste ou un véhicule qui veut les dépasser », précise le sergent Mario Thiboutot.

« C’est vraiment un travail de prévention que feront nos deux cadettes, insiste-t-il. Elles ont également un volet communautaire à remplir. Elles visiteront les jeunes des camps d’été pour leur parler de sécurité à vélo, elles iront dans les centres de personnes âgées pour discuter avec eux. Aussi, elles se déplaceront dans un véhicule banalisé ainsi qu’à vélo sur tout le territoire de la MRC. »

L’aide des cadettes policières permet une plus grande visibilité pour le poste de la Sûreté du Québec. « Elles ont le temps d’aller visiter les gens, ça fait partie de leur travail. Au niveau communautaire, représentatif et préventif, l’avantage est énorme pour nous », affirme M. Thiboutot.

Mme Bolduc, qui est originaire du Témiscouata, voulait se sortir de sa zone de confort. C’est pour cette raison qu’elle a opté pour la MRC Beauce-Sartigan. « J’ai côtoyé des Beaucerons pendant mon cours de Techniques policières qui m’ont parlé de la région. Jusqu’à maintenant, je ne suis aucunement déçue. Les gens sont accueillants et fiers de leur région », ajoute-t-elle.

De son côté, la cadette Nadeau en est à sa deuxième expérience en la matière sur le territoire de la Beauce-Sartigan. « Le fait de déjà connaître le territoire et je sais à quoi m’attendre. Cela me permet d’être mieux organisée que l’an dernier, ce qui représente un avantage selon moi », mentionne-t-elle, précisant que la Beauce ne lui était pas inconnue auparavant, puisqu’elle vient de Bellechasse et qu’elle a de la famille dans la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.