Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juillet 2016 - 12:17 | Mis à jour : 12:46

Le CALACS souligne ses 25 ans avec un souper-bénéfice et un encan silencieux

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Chaudière-Appalaches organise un souper et un encan silencieux le 22 septembre prochain au Club de golf de Saint-Georges.

Au cours de la soirée, Laura Couillard, âgée de 14 ans, témoignera de l’expérience qu’elle a vécue et de l’aide qu’elle a reçue de la part du CALACS alors qu’elle a subi des attouchements sexuels à plusieurs reprises entre sept et neuf ans. « Je veux aider les autres victimes à dénoncer leurs agresseurs. Il faut en parler pour que ça s’arrête. On ne doit pas se culpabiliser, on doit se laisser aider par les gens autour de nous. Mon but est de faire connaître le CALACS, d’expliquer leur façon de faire, comment ils m’ont aidée à me libérer de ce fardeau et de faire de la prévention », affirme l’adolescente.

De son côté, sa mère, Linda Marcoux, soutient que le fait que sa fille soit du même âge que le public cible de sa conférence permet aux jeunes victimes de s’identifier à elle. « J’ai reçu de nombreux messages de personnes qui me confiaient avoir subi des agressions sur les réseaux sociaux. J’essaie de les convaincre d’en parler avec des intervenants et de dénoncer leurs agresseurs », renchérit Laura.

Lors de l’événement, plusieurs photos seront exposées, puis vendues au cours de l’encan. L’organisme lance d’ailleurs un appel aux photographes amateurs et professionnels afin de recevoir des clichés en lien avec l’espoir et la « lumière au bout du tunnel ». La chef d’antenne de TVA Nouvelles, Sophie Thibault a déjà fait parvenir l’une de ses photographies. « Nous souhaitons recevoir une vingtaine de photos pour l’exposition. Ceux qui souhaitent participer peuvent nous en faire parvenir jusqu’à un maximum de trois. Déjà, nous en avons reçu sept », mentionne la directrice générale de l’organisme, Valérie Poulin.

L’organisme souhaite amasser un total de 15 000 $ au cours de la soirée. « C’est le manque à gagner pour assurer le financement du volet jeunesse du CALACS. Pour ce faire, nous feront tirer un crédit voyage et amasseront des dons en plus de l’encan silencieux, de la vente des photos et de la vente des billets du souper », détaille Mme Poulin.

Le repas comprend cinq services et sera assuré par les étudiants au DEP de cuisine du Centre de formation professionnelle des Bâtisseurs de Sainte-Marie. Le chef Bruno Hippeau supervisera le tout. « Le menu sera composé de rillettes de porc et canard avec un confit d’oignon, un potage, un suprême de volaille en croute de parmesan, une fondue au fromage et un gâteau mousse à l’érable pour terminer », révèle le chef.

Les billets sont en vente dès aujourd’hui au coût de 30 $. Il est possible de s’en procurer en contactant le CALACS par téléphone, au 418-774-6856, au bureau de l’organisme situé au 598, boulevard Renault à Beauceville ou chez BGP Honda à Saint-Georges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.