Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 juillet 2016 - 06:00

Les employés du Groupe Canam de Saint-Gédéon obtiennent un nouveau contrat de travail

Par Salle des nouvelles

Les 85 employés à l’usinage et l’entretien du Groupe Canam à Saint-Gédéon ont ratifié leur toute nouvelle convention collective qui aura une durée de 7 ans.

Les syndiqués, membres des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501), ont obtenu des augmentations salariales de 2,25 % en moyenne annuellement. Ceux-ci obtiennent également une augmentation de leur Fonds de pension de 3,5 % à 4 %; l’intégration d’une contribution de l’employeur au Fonds de solidarité FTQ qui sera de 5 $ par semaine; l’augmentation du pourcentage du salaire de 7 à 8 % pour les salarié(e)s cumulant entre sept à dix années de service, de 8,5 % à 9 % pour les salarié(e) s cumulant entre dix à douze années de service et de 10 à 10,5 % pour les salarié(e) s cumulant plus de 35 années de service; et finalement, l’instauration d’une procédure de croisement de quart de travail.

« Nous sommes fiers d’annoncer aujourd’hui que nous avons conclu la rédaction d’un nouveau contrat de travail collectif permettant d’améliorer, à plus d’un titre, les conditions de nos membres. Je félicite les membres de notre équipe de négociation pour leur excellent travail. Syndiqués avec les TUAC depuis près de 25  ans, les travailleurs et les travailleuses du Groupe Canam continuent de nous accorder leur confiance pour les représenter dans leur milieu de travail, et nous travaillerons pour continuer à être à la hauteur de leurs attentes », déclare le président des TUAC 501, Alain Lachaîne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.