Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 août 2016 - 06:00

André Spénard et Samuel Poulin rendent un dernier hommage à Sylvie Roy

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Beauce-Nord, André Spénard, et l’attaché politique de la CAQ, Samuel Poulin, rendent un dernier hommage à la députée indépendante, Sylvie Roy, décédée d’une hépatite aiguë le 31 juillet dernier.

Selon les deux membres de la CAQ, qui sont tous deux à Trois-Rivières pour lui rendre un dernier hommage, Mme Roy était une excellente politicienne. « Elle avait beaucoup de flair politique. Elle répétait toujours que nous devions nous adresser d’abord et avant tout à monsieur-madame tout le monde », relate M. Spénard. De son côté, M. Poulin se souvient d’elle pour la place qu’elle a accordée aux jeunes en politique : « Elle a permis à des jeunes de faire le saut en politique. Elle croyait en la relève. Aussi, je crois qu’elle a inspiré de nombreuses femmes en démontrant qu’il était possible de réussir en politique. Elle n’avait pas peur de défier le gouvernement alors qu’elle a été la première à réclamer une commission d’enquête sur la construction. »

L’ancien président du CLD Robert-Cliche a rencontré Mme Roy pour la première fois lors d’une rencontre avec le député de Beauce-Nord de l’époque, Janvier Grondin, à l’Assemblée nationale. Depuis qu’il a été élu en 2012, il a eu l’occasion de travailler avec elle à plusieurs reprises. « J’ai collaboré étroitement avec Mme Roy sur plusieurs dossiers alors qu’elle faisait toujours partie de la CAQ », se remémore-t-il, ajoutant que sa mort a été tout un choc même s’il savait qu’elle était hospitalisée.

Lorsqu’elle a quitté le parti en août 2015, les deux députés ont tout de même continué à travailler ensemble à quelques reprises. « Le dernier dossier sur lequel nous avons travaillé ensemble est celui sur le registre des armes à feu. J’étais le responsable de la CAQ pour ce dossier tandis qu’elle avait initié une pétition contre le registre à l’Assemblée. Nous partagions la même idée à ce sujet. Nous faisions tous les deux partie des huit députés qui ont voté contre le projet de loi », raconte M. Spénard qui affirme qu’il avait une bonne relation avec la députée d’Arthabaska.

Mme Roy s’impliquait aussi dans plusieurs dossiers reliés à l’agriculture, notamment en ce qui concerne le lait diafiltré et la réserve de sirop d’érable. « Ça lui tenait beaucoup à cœur, tout comme la gestion de l’offre, étant elle-même une agricultrice », ajoute l’attaché politique. Il a rencontré la politicienne en 2014 alors qu’il était candidat pour la CAQ dans la circonscription de Beauce-Sud. « Ç’a bien cliqué entre nous. Nous venons tous les deux des régions et elle était députée de Lotbinière, un comté semblable à celui dans lequel je me présentais », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.