Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 août 2016 - 06:00

Une trentaine de bénévoles participent à la corvée de nettoyage de la rivière Chaudière

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Une trentaine de bénévoles ont pagayé sur la rivière Chaudière à Saint-Georges afin de ramasser les déchets le 20 août dernier.

Il s’agissait de la troisième corvée de nettoyage organisée par le regroupement citoyen « Projet Chaudière ». L’objectif du groupe est de sensibiliser la population à la richesse naturelle et touristique de ce cours d’eau.

Cette année, les participants ont pu apprécier les paysages riverains plus urbains de la Beauce. Ils ont redonné une beauté aux rives de l’île Pozer, et au quai Pinon. Le débit de l’eau étant élevé à la suite des crues des jours précédents, les déchets ramassés étaient surtout flottants. Ainsi, la majorité des déchets retirés ont été des sacs de plastique et des bouteilles. Les déchets plastiques ont une longévité qui peut atteindre plus d’une centaine d’années, et peuvent donc circuler sur des milliers de kilomètres en causant d’importants dommages à la faune aquatique. La Corvée Chaudière a permis de jouer un rôle en sensibilisant les participants au sujet de cet enjeu.

Notons cette année, la participation du Comité du bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) alors que le président Russell Gilbert a rencontré les participants en début de parcours afin d’échanger sur les enjeux globaux de la Chaudière. De plus, MF Aventure, une entreprise de la région spécialisée en tourisme d’aventure, a renouvelé sa présence en offrant une fois de plus des canots en location et des conseils techniques aux canoteurs.

Aussi, les deux équipes de rabaskas de Saint-Georges, soit le Drakkar et le Club de canotage de Beauce, étaient présentes, ce qui a permis d’amasser encore plus de déchets et d’initier plusieurs personnes à ce sport. L’organisation derrière l’événement tient également à souligner la présence du maire de la Ville, Claude Morin, et à remercier celle-ci pour son support logistique.

Projet Chaudière a reçu d’excellents commentaires : « Je ne croyais pas qu’il était si agréable de pagayer sur la rivière », s’est exclamé un participant. « Nous avons eu la chance d’admirer notre région sous un autre angle, celui de l’eau, et je suis fier d’avoir contribué à sa beauté », a mentionné un deuxième. « La corvée de nettoyage a un impact concret sur notre environnement », a ajouté un troisième.

« Nous encourageons fortement la population à s’approprier la rivière et ses berges, à l’explorer, la découvrir, pour mieux la connaitre. Comme Jacques Cousteau le disait : “On protège ce qu’on aime, et on aime ce qu’on connait”. En fait, nous sommes tous dans le même bateau », conclut Projet Chaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.