Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 septembre 2016 - 13:30

La PSF offre un nouveau programme pour permettre aux jeunes en difficulté scolaire de trouver la voie de la réussite

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 2

La Polyvalente Saint-François de Beauceville (PSF) offre depuis la rentrée des classes un nouveau programme pour une quarantaine d'étudiants de 3e à 5e secondaire appelé « L'Atelier de la Réussite » qui permettra à des jeunes ayant certaines difficultés scolaires de pouvoir réussir leur diplôme d'études secondaires et ainsi contrer le décrochage.

Le pourcentage de décrocheur qui se situe surtout en cinquième secondaire est moins grand qu'il l'a déjà été, avec environ moins de 2 %, mais il est tout de même trop élevé au goût du personnel de l'école.

Il s'agit d'une certaine façon de la continuité du programme « Passions » qui existe depuis quelques années déjà pour les élèves de première et de deuxième secondaire.

Le directeur de la PSF, Robin Rodrigue, indique que ce nouveau volet entre dans la troisième mission des écoles québécoises, soit de qualifier les élèves. « Nous avons plusieurs élèves qui connaissent des difficultés à obtenir un diplôme et l’alternative, autrefois, était l'apprentissage individualisé ou l'éducation des adultes, mais c'était un regroupement limité à seulement 20 élèves par année. Désormais, il y aura l'apprentissage hybride avec le programme “L'Atelier de la Réussite” qui permettra aux jeunes d'avoir de l’enseignement modulaire, des cours en ligne et des rencontres par petit groupe avec les enseignants. Il y aura également un travail d'approche pour savoir quel est le projet de vie de l'individu pour lui développer un plan d'apprentissage personnalisé avec l'aide de la conseillère en orientation. Les enseignants pourront ainsi accompagner le jeune dans son cheminement vers son futur travail, ce qui permettra à ce dernier de rester motivé à l'école, d'avoir son diplôme et ainsi devenir un citoyen actif dans la société plus rapidement », explique M. Rodrigue.

Ce dernier ajoute que des sorties pour visiter des usines ou des entreprises de la région seront également organisées au cours de l'année, ce qui permettra aux élèves de réfléchir sur leur avenir et apprendre à mieux se connaître tout en sortant des sentiers battus. 

Sans tasser complètement la théorie, est-ce qu'il s'agit d'un premier pas vers des études plus manuelles techniques? « La clientèle que l'on vise avec “L'Atelier de la Réussite” enverra très certainement des étudiants vers des diplômes d'études professionnels. Toutefois, le but premier est d'offrir aux jeunes un diplôme d'études secondaire et garder l'étudiant motivé à l'école. Il s'agit d'une autre façon de faire qui permet aux étudiants de réussir. C'est l'objectif premier », affirme-t-il.

M. Rodrigue souligne que le programme sera en adaptation pour la première étape et qu'il évoluera certainement au cours de l'année. « J'espère sincèrement que les étudiants apprécieront le programme et qu'on permettra à bien des jeunes de rester motivés en venant à la Polyvalente Saint-François et de réussir à atteindre leur projet de vie », conclut avec le sourire le directeur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Tellement une belle école la psf!

    julie - 2016-09-02 18:17
  • Un grand bravo à M Rodrigue pour ce projet . Après avoir travaillé sur l'école orientante 15 ans passe . Je me rend compte que cette manière de faire prend son envol . Je trouve important que les jeune persévère au étude par contre s'il ne poursuive pas Ca ne fait pas d'eux de mauvais citoyen s'il son encadré

    Serge - 2016-09-03 09:34