Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 septembre 2016 - 06:00

Le CJE lance un concours pour encourager la conciliation études-travail

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Beauce-Sud a lancé le concours « Le plus fort, c’est mon boss! » pour les étudiants de la région hier lors d’une conférence de presse à la polyvalente de Saint-Georges.

Pour participer, les jeunes travailleurs doivent se rendre sur le site Internet du CJE et d’y inscrire leur employeur qu’ils considèrent comme étant conciliant en lien avec les études. Ainsi, chaque étudiant qui inscrit son employeur se voit automatiquement éligible à gagner un des prix qui sera tiré le 30 septembre prochain. Ils pourront, entre autres, gagner une paire de billets pour assister au spectacle de Philippe Laprise à la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches le 8 octobre prochain ainsi qu’un certificat-cadeau d’une valeur de 200 $ chez Ameublements Tanguay.

Par la suite, une liste d’employeurs de la région qui favorisent la conciliation études-travail sera diffusée afin que les jeunes puissent orienter leur recherche d’emploi en ciblant des entreprises conciliantes.

Cette conciliation est la réalité de plus des deux tiers des étudiants de 15 à 24 ans en Chaudière-Appalaches. « Les jeunes ont souvent besoin de travailler, mais il ne faut pas que ce soit au péril de leurs études. Sachant que si certaines conditions ne sont pas respectées, le cumul des études et du travail peut avoir des effets négatifs non négligeables tels que la diminution du rendement scolaire et le décrochage. Cet outil sera certainement facilitant pour leur recherche d’emploi », affirme la responsable du projet, Marilyn Pilotte. Mentionnons qu’une vérification sera faite auprès des employeurs pour s’assurer qu’ils sont conciliants.

De plus, ceux-ci peuvent se rendre sur le site Internet du CJE pour proposer leur propre entreprise afin de faire partie de la liste. Toutefois, ils ne sont pas éligibles au concours.

Grâce à ce concours, qui se termine le 30 septembre, le CJE répond à un besoin exprimé par un de nos partenaires, la polyvalente de Saint-Georges. « Il est important pour nous de centrer nos actions afin de répondre aux besoins du milieu. C’est ainsi qu’est né ce projet et nous sommes confiants que ce sera un grand succès et d’une grande aide pour nos jeunes », souligne la présidente de l’organisme, Cécile Poulin. En effet, selon les statistiques obtenues par l’établissement scolaire, plus de 50 % de ses élèves ont un emploi. Ce pourcentage atteint 80 en cinquième secondaire. « C’est normal que les jeunes travaillent pendant leurs études. Cependant, le nombre d’heures et les horaires posent parfois problèmes. Selon nos données, 81 élèves travaillent après 22 h alors qu’il y a de l’école le lendemain et une cinquantaine consacre plus de 20 h par semaine à leur emploi. Il ne faut pas que le travail se fasse au détriment de leurs études », ajoute le directeur de l’établissement scolaire, Michel Gagnon.

Pour toute information ou pour vous inscrire, consultez le www.cjebeauce-sud.com ou communiquez avec Mme Pilotte au 418 228-9610.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.