Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 septembre 2016 - 10:19 | Mis à jour : 10:35

Un diplômé du CEA Monseigneur-Beaudoin reçoit une bourse de 1 000 $

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans le cadre de la Journée internationale de l’alphabétisation, un jeune homme de Saint-Benoit-Labre, Samuel Jacques, s’est vu remettre une bourse d’études Je ne lâche pas, je gagne! d’une valeur de 1 000 $.

Le boursier est âgé de 22 ans et habite à Saint-Benoit-Labre. Il a récemment obtenu un diplôme en gestion animale au Centre d'éducation des adultes Monseigneur-Beaudoin et espère ainsi pouvoir mettre à profit ses nouvelles connaissances dans la ferme laitière familiale, en partenariat avec son frère, d‘ici quelques années.

La candidature de M. Jacques s’est démarquée parmi toutes celles reçues des quatre coins du Québec. « Depuis quelques années, M. Jacques a surmonté plusieurs obstacles et a fait preuve d’une détermination inspirante pour améliorer sa situation. Nous sommes heureux de lui remettre aujourd’hui [hier] une bourse d’études afin de souligner ses efforts durant ses études secondaires, de même que pour l’obtention de son diplôme d’études professionnelles en gestion animale », affirme le président de la Fondation pour l’alphabétisation, André Huberdeau.

Les quatre autres récipiendaires du concours Je ne lâche pas, je gagne! sont originaires de l’Estrie, de l’Outaouais, de Saguenay et de Montréal.

Cette bourse a été octroyée grâce à la Fondation Desjardins, lors d’un événement de reconnaissance organisé par la Fondation pour l’alphabétisation et la Fondation Desjardins.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.