Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 septembre 2016 - 15:13 | Mis à jour : 15:22

Le 3e Show Business des Etchemins viendra en aide à Daphnée Vachon

Des artistes de la région brûleront les planches de l’auditorium de l’école des Appalaches à l’occasion du 3e Show Business des Etchemins les 18 et 19 novembre 2016 à 19 h 30.

Ce spectacle-bénéfice, dont les profits seront versés à la jeune Daphnée Vachon, atteinte de troubles du spectre de l’autisme sévère avec déficience intellectuelle moyenne, est réalisé conjointement par la Caisse Desjardins des Etchemins et Rotobec, en collaboration avec la MRC des Etchemins.

Quelque 25 artistes se partageront la scène pour l’occasion. Il s’agit de Julie Nolet, A-Marie, Anne Bouchard, le député Steven Blaney, Caroline Campagna, Sandra Mercier, Audrey Cayouette, Manon Leclerc, Philippe Couture, Claudia Lamontagne, Manon Pouliot, Raphaëlle Gagné, Mathieu Gaudette et Gilles Tanguay. Une grande partie d’entre eux seront accompagnés du Rotoband, formé d’Éric Lachance, Dominique Poulin, Sylvain Talbot et Sylvain Tanguay. Des membres du Choeur L’Écho du Lac, les pianistes Stéphanie Cloutier et Andrée-Anne Caron, le guitariste Mario Jacques ainsi que la violoniste Hélène Therrien accompagneront aussi les artistes.

Les billets, en vente au coût de 20 $ seulement, sont en vente au Marché Métro de Lac-Etchemin, au Magasin COOP à Sainte-Justine ou via le site Internet www.lepointdevente.com.

Toute information complémentaire est disponible auprès d’Isabelle Giasson, agente Vie associative et communication à la Caisse, en composant le 418 625-3741, poste 7301231.

Par ailleurs, les organismes, entreprises ou personnes souhaitant faire des dons peuvent émettre un chèque à l’ordre de Show Business des Etchemins, puis le faire parvenir à la Caisse Desjardins des Etchemins ou chez Rotobec.

Rappelons que l’an dernier, près de 11 000 $ avaient été versés au jeune Ryan Bussières et sa famille, souffrant du syndrome de l’X fragile. En 2013, lors de la première édition, ce sont 7205 $ qui avaient été remis à la petite Gabrielle Audet, atteinte du syndrome de Prader-Willi.

L’histoire de Daphnée

Daphnée est en tel éveil qu’elle ne dort pas la nuit. Alors s’amorce la valse des rendez-vous et des examens médicaux. Le 8 juillet 2004, le diagnostic tombe : Daphnée est autiste sévère. En novembre de la même année, le diagnostic de la déficience intellectuelle modérée est déclaré. Le choc est immense et la réalité difficile pour la famille de Nicole Bilodeau et Sylvain Vachon. Une réalité à laquelle devront aussi faire face ses sœurs Roxanne et Jessie.

Daphnée n’a développé aucune notion de danger. Elle peut mettre sa vie en péril à tout moment. Sa couleur fétiche est le rouge : elle peut foncer sur une auto en marche au risque d’être frappée seulement pour entrevoir les aiguilles des cadrans. Remplir sa bouche d’eau pour atténuer tous les bruits la calme, mais celle qui coule l’effraie. Se jeter en bas d'un pont, vouloir se lancer dans un feu de joie, fuguer toute nue l'hiver font partie d’épisodes qu’elle a vécus. De plus, son proprio sensoriel doit être comblé sinon elle a une vision limitée; en d’autres mots, si elle ne voit pas quelqu’un, elle ne peut l’entendre.

Il va sans dire que Daphnée est constamment sous haute surveillance et supervisée. La vie de Daphnée comporte aussi son lot de bonheur : enveloppée de l’amour inconditionnel de sa famille, Daphné joue du piano comme si elle avait toujours su, est amoureuse de la vie et entoure les arbres de ses bras au printemps.

La somme recueillie lors du spectacle servira à sécuriser l’environnement de Daphnée afin qu’elle puisse profiter de la cour de la maison familiale et lui offrir l’opportunité de fréquenter une clinique privée chez Consul'TED avec des méthodes adaptées à son cheminement particulier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.