Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2016 - 15:57 | Mis à jour : 21 septembre 2016 - 11:09

La Fondation Santé Beauce-Etchemin désire amasser 400 000 $ lors de sa campagne annuelle

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 2

La Fondation Santé Beauce-Etchemin se fixe un objectif de 400 000 $ pour sa campagne annuelle de financement qui se déroulera sous le thème « Nos enfants, en santé ».

La campagne 2016-2017 favorisera l’acquisition d’un quatrième échographe en imagerie médicale. « Les échographies sont de plus en plus prisées pour dépister les problèmes de santé tant chez les adultes que les enfants, car il s’agit d’un examen non invasif, sans émission de radiation. Ce quatrième échographe favorisera la formation d’un second technicien autonome pour mieux desservir notre population. Nous envisageons effectuer 4 500 examens de plus que les 12 350 réalisés l’an passé », a expliqué le radiologiste Vincent Mailhot.

« Vu l’achalandage grandissant et la liste d’attente actuelle, l’ajout de cet appareil est devenu indispensable », a certifié la directrice générale adjointe au programme santé physique générale et spécialisée et directrice des services multidisciplinaires du CISSS de Chaudière-Appalaches, Marie-Claude Bélanger.

« Favoriser de façon concrète et immédiate l’accessibilité, l’amélioration et la continuité des services pédiatriques dispensés dans chacun des secteurs à l’Hôpital de Saint-Georges et dans les CLSC de la Beauce et des Etchemins est prioritaire, voire essentiel. Appuyer le travail du personnel et des professionnels de la santé nous importe vraiment. C’est ensemble que nous y parviendrons », a indiqué le coprésident d’honneur de la campagne 2016-2017 Martin Gendreau.

Celui-ci et son frère Maxime ont tous deux accepté ce rôle à titre de père de famille. « Nous sommes sensibles à la santé des 17 000 enfants vivants en Beauce-Etchemin », ont ajouté les vice-présidents exécutifs chez Garaga.

Leur engagement en témoigne

Pédiatre à l’Hôpital de Saint-Georges, Marie-Josée Lemieux-Roy rappelle l’importance d’acquérir des équipements médicaux adaptés pour les enfants que ce soit en pédiatrie, au centre ambulatoire, à l’unité mère-enfant, à l’urgence et au CLSC.

« La façon de soigner les enfants change avec le temps. Il y a moins d’hospitalisations. Maintenant, nous les rencontrons au Centre ambulatoire. Ici, chez nous, il y a plus de 3 500 rendez-vous, 700 admissions en pédiatrie, 740 naissances en moyenne chaque année. Des appareils médicaux à la fine pointe de la technologie tels un moniteur MX 700, un moniteur de transport à l’urgence, un lit de naissance, des bassinettes et des bilirubinomètres sont, entre autres, requis pour répondre à leurs besoins et pour nous aider à prendre soin d’eux », a soutenu Dre Lemieux-Roy.

De son côté, la directrice du programme jeunesse, Claudine Wilson, salue, au nom du président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches Daniel Paré, la mobilisation des bénévoles de la Fondation Santé Beauce-Etchemin : « Nous connaissons la générosité légendaire des gens d’ici et n’ayez crainte, ajoute-t-elle, les dons recueillis par votre Fondation demeureront dans le secteur de Beauce-Etchemin et au profit des communautés desservies. »

La présidente de la Fondation Santé, Manon Veilleux, conclut en remerciant la population pour les dons à venir. « Nous vous remercions à l’avance de votre soutien, de votre fidélité et de votre générosité à la cause de la santé des enfants, petits et grands. »

Il est possible de donner en ligne au www.fondationsantebe.com, en cliquant sur la section « Faire un don ». Vous pouvez également vous présenter au bureau de la fondation situé à l’Hôpital de Saint-Georges ou alors acheminer votre chèque par la poste au 1515, 17e Rue, Saint-Georges,  G5Y 4T8.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi ai-je toujours un malaise face aux campagnes de financement des centres hospitaliers? La cause est plus que noble bien sur!...sauf que l'argent massivement investie dans le domaine de la santé va t'elle à la bonne place. Le gouvernement du Québec est mort de rire, nous sommes sollicités pour financer l'acquisition d'équipements alors que nous sommes déjà surimposé au niveau fiscal (impôt). Je donnerai assurément à la Fondation encore une fois...mais probablement pour la dernière.

    Marie - 2016-09-21 11:45
  • Moi aussi je suis.. c'est assez.. Nos impôts servent à quoi? Les contribuables salariés non pas les moyens ni les abris fiscaux.
    Encore la collecte dans les artères près des ponts c'est très dangereux risque d'accidents très élevé.

    Lidia - 2016-09-21 14:30