Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 septembre 2016 - 15:55 | Mis à jour : 25 septembre 2016 - 09:12

Kiki est perdu à Saint-Georges : récompense offerte de 400 $

Lorraine Légaré

Par Lorraine Légaré, Journaliste

Toutes les réactions 2

Perdu depuis sept jours, en ce vendredi 23 septembre, le petit chien de Guylaine et Michel a un urgent besoin « d'amour ».

Vous avez entendu parler du petit chien perdu dans Saint-Georges? Non? Vous n'êtes probablement pas branchés, pas sur Facebook. Et ça se peut; nous ne sommes pas tous fervents de technologie. Bref, dans les rues de Saint-Georges de Beauce, depuis maintenant sept longues journées et nuits, ce petit chien, un croisé Shitsu-Caniche noir et gris, fraîchement toiletté, donc, au poil court, a été échappé par mégarde dans les rues de la Ville, ville qu'il ne connaît pas, puisque Kiki, et son inséparable copain Tilalou, habitent tous les deux à Saint-Prosper, avec leurs « parents », Guylaine Labrecque et Michel Grenier.

L'histoire de Kiki perdu

2016 est l'année choisie par Guyaine et Michel pour réaliser le rêve de leur vie. À la fin de l'été, ils vont plier bagage, et, en caravane, avec leurs deux motos (ils sont tous deux fervents), parcourir les États-Unis. Après avoir traversé la frontière, à Détroit, dans le Michigan, pendant plusieurs semaines, ils vont visiter l'Iowa, le Nebraska, le Colorado, l'Utah, le Nevada, pour s'arrêter, avant de reprendre la route vers le Québec, dans l'état doré de nos voisins du Sud, la légendaire Californie. Un voyage qui, on le comprend, est plutôt coûteux.

Ils ont deux petits chiens qu'ils adorent : Tilalou et Kiki. Ils les confient à une personne qui en prendra soin jusqu'à leur retour, prévu à la mi-octobre. Malheureusement, dès le lendemain de leur départ, alors qu'ils sont à Toronto, ils apprennent que Kiki s'est enfui, il a échappé à la personne qui le garde. Ils sont inquiets, mais ils pensent que ce n'est pas si grave, « il n'est pas loin, on va vite le retrouver ». Mais, le lendemain, Kiki n'est pas retrouvé. Ils ont poursuivi leur périple, les jours passent, Kiki est aperçu dans les rues et avenues de la ville (6e Avenue de l'Orme, entre autres) dans le coin du haut du boulevard Lacroix, derrière la forêt se trouvant à l'arrière du Canadian Tire, et le Cégep. On apprend même qu'il est resté plusieurs heures sur la galerie d'une « maison bleue ». Puis Kiki est aperçu par leur fils Sébastien, deux jours plus tard, dans la 127e Rue, aux environs de la Boucherie Idéale. Kiki a changé de territoire. Sébastien aperçoit Kiki, mais il disparaît. Sébastien, qui a vécu chez ses parents jusqu'à il y a une couple d'années, est un proche de Kiki. Pas un amoureux fou des chiens comme sa mère et son père, mais il aime Kiki et il le cherche partout dans la ville. C'est surtout le désarroi de ses parents qui le désespère, lui qui a aussi placardé des pancartes sur les poteaux de Saint-Georges dans les quartiers où Kiki a été aperçu.

Le désarroi grandit, la récompense aussi

En cette septième journée d'errance de Kiki dans les rues de la Ville, Guylaine, rejointe au téléphone, alors qu'elle se trouve présentement, avec son conjoint dans le Dakota du Sud, se désespère, n'y croit presque plus - de le retrouver vivant. Mais... alors que je me trouvais avec Sébastien, Michel, le « papa » (de Sébastien et de Kiki...)  téléphone à son fils, lui fait penser à des endroits où il pourrait aller placarder des pancartes, des lieux où ils n'ont peut-être pas pensé de chercher. Le coin du haut de la 120e Rue, dans le secteur Est, toujours, les environs de Beauce Métal. Kiki a également été aperçu pas loin de Meubles Léon, dans la 127e Rue. Le petit chien perdu semble apprécier les forêts. Gâté par Guylaine et Michel, qui le bordent dans son petit lit presque tous les soirs, Kiki est un peu peureux de l'étrangeté de son environnement. En fait, il est peureux de nature, difficile d'approche. Et il aime la saucisse à hot-dog. Et ça fait sept jours que la pauvre petite bête est perdue dans les rues de Saint-Georges. Si vous ne le saviez pas, maintenant, vous le savez. La récompense promise, si on le retrouve vivant, est de 400 $, des gens, presque à l'autre bout du monde, se désespèrent de retrouver leur petit amour.

Georgiennes, Georgiens, et, pourquoi pas, tous les Beaucerons : aidons Guylaine, Michel et Sébastien à retrouver Kiki.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne chance a Kiki dans sa quette de liberté, attention au prédateurs qui te pourchasse pour t'enfermer a nouveau, FREE Kiki, Nous sommes tous Kiki :-)

    Let Kiki be great again - 2016-09-23 16:21
  • Kiki forever forever kiki
    Kffk

    Koko ami de kiki - 2016-09-25 15:35