Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 septembre 2016 - 06:00

Autoroute 73 : l'autoroute de l'auto-commémoration ?

Lorraine Légaré

Par Lorraine Légaré, Journaliste

Toutes les réactions 5

Quelqu’un ayant porté à notre attention un fait intéressant concernant « l’histoire de l’Autoroute 73 », EnBeauce.com s’est rendu sur place, soit au Centre d'art et d'expositions (Centre culturel Marie-Fitzback - 3e étage), pour voir l'exposition « Célébrons notre autoroute 73 ».

Visitant l’exposition, qui prend fin le 13 novembre prochain, nous avons en effet remarqué qu’il y avait, sur une première affiche, réalisée par Yvon Thibodeau, journaliste pigiste et photographe amateur, le nom des membres du Comité de coordination des Fêtes de l'autoroute, soit Daniel Lessard, Roger Carette et Michelyne Frenette. En poursuivant la visite, une autre affiche, « Autoroute de la Beauce, le projet de notre histoire », rend hommage, par le biais de « Salutations à nos leaders », aux trois personnes qui auraient contribué à ce que le projet de l'autoroute 73 voie le jour, soit, premier tronçon, reliant Charny à Scott, Jos Vachon, deuxième tronçon, la partie de l’autoroute 73 qui va de Scott à Saint-Joseph, Antonio Poulin et, le troisième tronçon, Saint-Joseph jusqu’à Saint-Georges, Roger Carette.

Pourrait-on parler d’autocommémoration ?

Rencontré à son domicile, l’ancien maire de Saint-Georges, dont le mandat a pris fin en 2009, s’est montré très loquace quant à l’Autoroute 73, les débuts de sa construction, il y a plus de 50 ans maintenant, et les nombreuses personnes qui ont contribué à sa réalisation. Il raconte que, en 1988, alors qu’il est directeur général de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, c’est la Chambre de commerce de Saint-Georges, par le biais de son président de l’époque, Robert Quirion, qui lui demande de la représenter au conseil d’administration du Conseil de développement économique, pour aider à mener à bien trois dossiers, le cégep, qui était alors une institution privée, la création d’une installation de gaz naturel, ainsi que la poursuite du dossier de l’Autoroute 73, dont le deuxième tronçon, reliant Scott à la municipalité de Saint-Joseph, n’était pas encore terminé; il sera inauguré en 1992. « J’ai accepté le mandat. Les gens me demandaient de faire ça et j’ai levé la main », de dire Roger Carette.

Questionné plus particulièrement sur l’exposition en cours au Centre d'art et d'expositions et sur les deux affiches où son nom apparaît, dont l’une citant Roger Carrette en tant que leader du troisième tronçon de l’Autoroute 73, M. Carette dira : « La plus grande leçon de la vie, on peut la tirer aussi de l’Autoroute : on ne fait jamais rien tout seul, ça ne se peut pas. La vie est trop complexe et les relations que tu vas entretenir avec les gens sont trop mobiles, parce que les gens sont nommés, renommés, dénommés, ça change de leader au Gouvernement, il faut que tu sois poli et courtois avec tout le monde. » Il dit ne revendiquer aucune paternité sur le troisième tronçon de l’Autoroute 73 : « De très nombreuses personnes ont été impliquées dans ce dossier, oui, je crois que j’ai fait ma part, et j’en suis fier, mais je n’en revendique pas du tout la paternité. »

Yvon Thibodeau : celui par qui les affiches sont venues

C’est à Yvon Thibodeau, bien connu dans la région, que l’on a demandé de regrouper les photos, pour en faire des affiches, afin de mettre sur pied l’exposition « Célébrons notre autoroute 73 ». M. Thibodeau mentionne, à propos des deux affiches qui, mises l’une à côté de l’autre, pourraient laisser croire à une sorte d’autocommémoration de la part de l’ancien maire de Saint-Georges : « M. Carrette était mal à l’aise, il disait qu’il trouvait ça gênant de mettre sa photo là-dedans ». Roger Carette, alors qu’il discutait avec M. Thibodeau, aurait toutefois ajouté : « Qu’est-ce que tu veux, dans les trois principales personnes qui sont responsables de la venue de l’Autoroute 73 jusqu’à Saint-Georges, c’est gênant un peu, mais, moi, j’étais là. » Recueillant l’opinion d’Yvon Thibodeau sur une possible prétention de paternité du troisième tronçon de l’Autoroute 73 de la part de Roger Carette, le photographe et historien amateur répond : « Au contraire, il ne voulait pas se mettre à l’avant, mais, moi, je pense que c’est beaucoup grâce au travail acharné de M. Carette qu’on a maintenant une autoroute jusqu’à Saint-Georges. »

En terminant, soulignons ici que le dernier tronçon de l’Autoroute 73, tel que mentionné avant-hier par Paul Busque, député de Beauce-Sud, devrait enfin s’ouvrir sur Saint-Georges aujourd’hui 30 septembre. Toutefois, le ministère des Transports du Québec (MTQ), en « commentaire » sous le texte de Gabriel Gignac, journaliste à EnBeauce.com, a écrit : « L’annonce du député de Beauce-Sud Paul Busque est prématurée. L’autoroute pourrait être ouverte samedi matin. »

« Autoroute 73 », un mot et un chiffre qui auront suscité beaucoup de débats, amené bien des commentaires, impliqué des centaines de personnes depuis 50 ans, coûté beaucoup d’argent, un milliard de dollars. La paternité d’une seule personne, Roger Carette; autocommémoration ?  Comme M. Carette le dit lui-même : « Il y a trop de gens qui ont travaillé d’arrache-pied à la venue de l’Autoroute 73 pour que je puisse tous les nommer (l’ancien maire a toutefois nommé de nombreuses personnes), j’ai fait ma part, parce qu’on me l’a demandé, si on pense que je fais de l’autocommémoration à cause de ces affiches à l’exposition “Célébrons notre autoroute 73”i, ben, je peux ne rien y faire, c’est arrivé comme ça, c’est tout. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo M. Carette pour votre travail pour la réalisation de l'autoroute 73, vous méritez les honneurs, même si ça déplait pas à certaines personnes qui n'ont jamais rien fait.
    Quant au commentaire du MTQ dans les commentaires des lecteurs, le MTQ ne se prête pas à cette façon de faire, surtout avec des fautes de français. Probablement un canular.
    L'ouverture se fera bien aujourd'hui vendredi le 30 sept.

    Denis - 2016-09-30 07:06
  • Merci pour cet article très pertinent qui décrit très bien ce qui s'est réellement passé. M. Carette a été le maire le plus influent car c'est le maire qui a fait le plus de mandats, de facto le plus important. J'aime bien sa phrase "il faut être poli et courtois avec le tout le monde" car oui avec toutes les embuches qu'il a rencontré, ca ne devait pas être évident de ne pas se fâcher. Bravo M. Carette vous avez fait un excellent travail que ce soit pour l'autoroute ou tout le reste. La preuve c'est sous sa tutelle que j'ai vu le montant de mon compte de taxes baissé, je me rappelle pas avoir vu cela avec d'autres maires. Bref, lui et Hervé Pomerleau devraient être les premiers à figurer sur la fameuse photo souvenir en octobre prochain. Ils sont de vrais "bâtisseurs" pas de "faiseux" POINT FINAL!

    la vérité est dure à accepter parfois - 2016-09-30 11:47
  • Madame la journaliste, est-ce que vous vous croyez une seconde lorsque vous citez en référence un commentaire signé "Ministère des transports (MTQ)" dans l'autre article ?

    Croyez-vous réellement qu'un ministère va commenter une nouvelle sur un site web en signant "Ministère des transports" ?

    Ne soyez pas si naïve SVP face à ce qu'on peut lire sur Internet. Désolé, mais je m'attends à beaucoup mieux d'une personne qui coiffre sa signature du mot "journaliste".

    Merci

    JF - 2016-09-30 13:16
  • Madame Lorraine Légaré, journaliste.
    Permettez-moi de vous féliciter pour votre reportage sur l'exposition "Célébrons notre autoroute". Même s'il fut réalisé sur la base d'une information négative et injuste que vous avez reçue reçue de la part d'un citoyen qui a préféré demeurer dans l'ombre, et qui de toute évidence ne porte pas Roger Carette dans son coeur, il n'en reste pas moins que vous avez rapporté ma version des faits telle que je vous l'ai mentionnée lors de notre entrevue. Devrais-je être mal à l'aise parce que j'ai décidé de mettre la photo de Roger Carette sur le panneau intitulé "Salutations à nos leaders" ? Aucunement. L'ex-maire de Ville de Saint-Georges méritait de voir sa photo publiée, au même titre que les autres personnes qui ont apporté leur contribution à notre autoroute, notamment Jos Vachon, le Père Antonio Poulin, et quelques directeurs ou chargés de projets du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. De plus, je dois vous dire que sans l'aide fortement appréciée apportée par Roger Carette, cet événement n'aurait jamais pu voir le jour. Quant au titre du reportage "Autoroute 73: l'autoroute de l'auto-commémoration ?", je dois vous avouer que je le trouve quelque-peu disgracieux à l'endroit d'un politicien qui a consacré plus de quinze années de sa vie pour améliorer le sort de ses concitoyens. Sachez également que si la santé physique de ce dernier ne lui aurait pas fait faux bond, il occuperait probablement aujourd'hui un poste de ministre au sein du gouvernement. J'en ai eu la preuve il y a quelques semaines, alors que j'ai eu le plaisir de l'accompagner au bureau du MTQ, qui nous a fourni plusieurs photos ou divers objets qui font partie de l'exposition. J'ai alors pu constater que les employés de ce ministère lui vouent encore une très grande admiration, car il les a toujours traités avec le respect auquel ils étaient en droit de s'attendre de sa part. Lors de cette visite, ces derniers ont fait promettre à l'ex-maire Roger Carette qu'il ne profiterait pas de cet événement pour régler ses comptes avec certaines personnes qui, de part leur actions ou attitudes, ont contribué à ralentir l'arrivée de l'Autoroute de la Beauce jusqu'à Saint-Georges. Roger Carette a tenu parole et l'exposition "Célébrons notre autoroute" n'en fait aucunement mention. Vraiment dommage que la personne qui vous a proposé de réaliser ce reportage, l'ait fait en ayant en tête de procéder à un véritable règlement de compte, motivé probablement par un sentiment de frustration accompagné peut-être d'un complexe d'infériorité.

    Yvon Thibodeau
    Réalisateur de l'exposition
    "Célébrons notre autoroute"

    Yvon Thibodeau - 2016-09-30 13:45
  • Bravo pour l'arrivée de l'autoroute à St-Georges. Je pense que tous les maires de St-Georges ont travaillé pour la venue de cette route tant désirée. Chaque maire a ses réalisations. Qu'on pense à l'ancien maire Pinon et le fameux quai Pinon. On oublie souvent de mentionner que la plus belle réalisation de M. Carette a été l'usine de filtration ultra moderne et en mesure de combler les besoins de la ville pour encore plusieurs décennies, tout en allant chercher des subventions gouvernementales substantielles pour ces importants travaux. M. François Fecteau a réalisé la rénovation complète de l'aréna en plus d'y adjoindre une deuxième glace, et tout ça sans enlever aucun des autres avantages (piscines et tennis) tout en agrandissant le stationnement sur le site de l'ancien Rona. Alors sachons rendre à chacun son mérite. Merci M. Thibodeau pour vos textes toujours intéressants.

    Pierre Morin, retraité - 2016-10-02 14:52