Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 octobre 2016 - 11:51 | Mis à jour : 12:05

Jennifer Rodrigue siégera au CA de L'ADOberge

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 5

LADOberge annonce que l’entrepreneure Jennifer Rodrigue siégera au conseil d’administration de l’organisme afin d’assurer une représentation beauceronne au sein du CA.

« C'était la plus belle des façons de redonner pour un service qu'ils m'ont gracieusement offert pour l'un de mes enfants. L'ADOberge aura été pour moi une belle façon de faire face à une situation devenue infernale à la maison », mentionne Mme Rodrigue.

Celle-ci a opéré la Ferme Bé-Ro de Saint-Gédéon à titre de copropriétaire pendant près de 11 ans, ce qui lui a valu le Jarret META à l’édition 2014 du Gala de l’entreprise beauceronne. Elle a aussi occupé le poste de présidente du Réseau des femmes professionnelles et d’affaires de la Beauce en 2014 en plus d’être nommée agricultrice de l’année lors du Gala Saturne en 2010.

Aujourd’hui, Mme Rodrigue souhaite « redonner aux suivants » en offrant son temps et de son expérience d’affaires pour faire avancer le dossier de la deuxième maison d’hébergement située en Beauce et ainsi en faire bénéficier les familles de la région dans le besoin.

« La Beauce étant aussi grande que belle, elle a un besoin urgent d'une telle maison. La maison de Lévis déborde et la liste d'attente est longue. Encore plus quand tu es le parent qui attend l’appel ou quand tu es l'ado en mal de vivre. Notre région envoie déjà pas mal de jeunes à Lévis. Il serait donc opportun de devenir indépendant, d’avoir notre propre maison d’hébergement à Saint-Georges », argue-t-elle.

Son engagement envers L’ADOberge est motivé par des raisons chères à son cœur de mère. À titre de parent, elle a elle-même bénéficié des services de l’organisme pour aider un de ses enfants et, pour cette raison, elle désire sensibiliser la communauté pour rendre habituelle la demande d’aide lorsque se présentent des problèmes familiaux :

« J'espère simplement aider d'autres parents à voir le soutien offert comme un succès dans leurs décisions parentales. L'échec selon moi, c'est de refuser l'aide offerte pour une simple raison d'image ou de peur du jugement », témoigne-t-elle dans une lettre ouverte publiée sur la page Facebook de l’organisme.

La campagne de financement de l’organisme se poursuit. Il reste encore beaucoup à faire avant la réalisation de ce projet, c’est pourquoi l’appui des entreprises de la région est primordial.

Parmi tous les appuis locaux reçus jusqu’à présent, L’ADOberge Chaudière-Appalaches remercie :

  • Le Club Richelieu de Saint-Georges ayant confirmé un don de 10 000 $, ainsi que l’organisation d’une activité-bénéfice au profit de L’ADOberge;
  • Les MRC des Etchemins et de la Nouvelle-Beauce ont ajouté 500 $ chacune à la contribution de la MRC Beauce-Sartigan qui avait déjà donné 10 000 $ pour initier le mouvement dans le secteur sud de la Chaudière-Appalaches;
  • Paul Busque, député de Beauce-Sud, a quant à lui versé une contribution de 500 $ de son fonds de soutien à l’action bénévole.

En plus de l’investissement initial de L’ADOberge et ces appuis, l’organisme a reçu un don de 30 000 $ de la part de la Ville de Lévis, ainsi qu’un don de 25 000 $ du ministre provincial de la Sécurité publique, Martin Coiteux, permettant ainsi à L’ADOberge de récolter jusqu’à présent près de la moitié de la somme nécessaire à l’ouverture de la maison située en Beauce.

L’organisme sollicite maintenant l’aide des petites et moyennes entreprises pour finaliser le montage financier et ouvrir le plus rapidement possible le point de service à Saint-Georges.

Pour plus d’informations sur le projet de la deuxième maison à Saint-Georges, consultez le www.adoberge.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Overrated!

    M. Ming - 2016-10-12 12:51
  • Je tiendrai compte de votre avis M.Ming...(vouloir s'assumer avec Ming?) et j'en tiendrai SURTOUT compte SI vous êtes impliquer socialement...Ne vous sentez pas dans l'obligation de rajouter des mots n'ayant que très peu de sens...l'avis des gens que j'aime m'importe mais les autres...tellement peu

    Jennifer - 2016-10-12 14:25
  • Bravo Jennifer,
    Bien répondu. Ceux qui critiquent sont svt ceux qui brillent par leur absence dans ces causes. Bravo pour ton implication.
    Merci

    Dany - 2016-10-12 15:28
  • Bravo pour votre implication Mme Rodrigue. Par contre une question: pourquoi publiciser cette implication? Beaucoup de gens ,avec notoriété ou non, s'impliquent auprès d'un conseil d'administration d'une cause qui les a touché à un moment de leur vie et ils le font humblement.

    François - 2016-10-12 20:27
  • Nous souhaitons communiquer à la population beauceronne qu'elle est représentée au sein de notre conseil d'administration, puisque nous sommes initialement installés à Lévis. C'est important pour nous d'être en phase avec la communauté locale malgré que nous sommes un organisme régional.

    L'ADOBERGE (jerome metivier) - 2016-10-19 15:25